español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

S’engager politiquement dans sa commune

Le choix citoyen d’Anne-Marie

Anne Sophie BOISGALLAIS, Anne Marie VEYRAC

06 / 2000

Force est de constater, dans de nombreuses communes, la désaffection des électeurs lors des scrutins nationaux ou européens puisque moins de 30 pour cent des personnes se déplacent. Le pourcentage augmente sensiblement lors des élections locales car les habitants aiment connaître ceux qui les représentent, afin de pouvoir leur donner leur confiance. Malgré tout, il est temps dans l’ensemble du pays de réhabiliter la politique au sens premier du mot, c’est-à-dire d’assurer la gestion de la vie en société et des biens publics. Outre le discrédit des partis politiques à l’échelle nationale, il semblerait que la gestion du bien commun intéresse peu les gens.

Des membres de l’équipe CMR de Molières (Tarn et Garonne)se sont interrogés sur cette évolution, notamment en voyant la perte de dynamisme du Comité des fêtes du village et la disparition de l’association des commerçants qui assuraient une petite animation dans la commune. Seuls un spectacle Son et Lumière et une animation de la Base de Loisirs subsistaient.

Malgré quelques réticences au départ, notamment la crainte de l’incidence de son engagement sur l’activité professionnelle de son conjoint, une militante du CMR, Anne-Marie Nadalin, s’est engagée dans la gestion municipale, à la demande du maire sortant qui se représentait. Soutenue et motivée par les autres membres de son équipe et son mari, elle a établi des liens différents avec les gens, et a porté un autre regard sur le bien commun en tant que femme (elles sont 3 sur les 14 membres du Conseil municipal). Son seul regret est celui d’avoir été élue sur une liste unique, car elle trouve que la démocratie a tout à gagner de la pluralité.

Animatrice active de la catéchèse dans son secteur, cette conseillère municipale a un parcours atypique dans la mesure où son engagement d’Eglise est très affirmé. Pour faire face à de nombreuses épreuves qui ont précédé son engagement municipal, elle avait acquis la conviction que l’on peut sortir de ses angoisses propres et de ses problèmes personnels en étant actif pour le bien de tous. Etre conseillère municipale est le prolongement de ses engagements précédents, dans la mesure où c’est une mission de service public. Elle tâche de rendre tous ses engagements compatibles, en veillant à ce que les réunions du Conseil municipal n’aient pas lieu en même temps que celles du Conseil paroissial ou des rencontres de catéchèse.

Plusieurs personnes de l’équipe CMR se sont conjointement engagées dans le Comité des fêtes de leur village, car c’est l’une des seules façons de créer des occasions où les habitants se rencontrent, notamment grâce à la fête du village. C’est aussi l’une des rares façons d’intégrer les nouveaux arrivants.

Mots-clés

citoyenneté, accès des femmes à la politique, église


, France, Tarn-et-Garonne

dossier

Des ruraux inventent de nouvelles solidarités : initiatives locales de militants du CMR, Chrétiens dans le monde rural

Commentaire

L’expérience d’Anne-Marie montre que l’équipe CMR joue un double rôle. Elle éveille à la prise de conscience des carences de la vie locale dans certaines communes (services de proximité, commerces, animations, loisirs…)Elle joue donc son rôle d’expertise locale, humaine et sociale dont l’intérêt réside dans la sensibilisation et l’engagement des habitants au sein du conseil municipal par exemple. Par ailleurs, l’équipe a soutenu cette démarche d’autant plus importante qu’elle a permis à cette personne d’aller au-delà de ces préoccupations personnelles et qu’elle concerne l’avenir d’une commune touchée par l’exode rural. N’est ce pas là la spécificité d’un mouvement qui veut contribuer à l’émergence de projets citoyens, en engageant des hommes et des femmes avec leurs convictions chrétiennes dans la réalisation d’un monde rural plus solidaire.

Source

Entretien

Texte issu d’un témoignage d’Anne-Marie NADALIN

CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) - 9 rue du Général Leclerc, 91230 Montgeron, FRANCE - Tél : 01 69 73 25 25 - France - cmr.cef.fr - cmr (@) cmr.asso.fr

contact plan du site mentions légales