español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Urbains et ruraux : campagne vivante c’est l’affaire de tous

Une manifestation au coeur de Poitiers pour une PAC plus humaine

Anne Sophie BOISGALLAIS

03 / 2000

Suite au projet de réforme de la PAC (Politique Agricole Commune), début 1999, un collectif d’associations s’est mis en place dans le département de la Vienne : "L’Europe agricole, c’est l’affaire de tous". Ce collectif réunissait la Confédération Paysanne, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux), l’union de consommateurs "Que Choisir ?", le MRJC (Mouvement Rural de la Jeunesse Chrétienne), Vienne Nature et le CMR (Chrétiens dans le Monde Rural). Son objectif était de faire comprendre à la population que la PAC concernait tout le monde et non seulement les agriculteurs. A côté des revendications humanistes générales du CMR, les associations d’environnement ou de consommateurs et le syndicat agricole avaient des propositions très précises, concernant notamment les CTE (Contrats Territoriaux d’Exploitation), afin que la qualité des eaux et la biodiversité soient préservées, que les OGM soient bannis de l’alimentation, que la mondialisation et ses structures (Organisation Mondiale du Commerce)cesse de faire disparaître les plus petits paysans... Le MRJC de dénoncer "Les fonds publics accordés à l’agriculture sont mal utilisés : 80 pour cent des primes sont perçues par 20 pour cent des agriculteurs ". Et l’UFC "Que Choisir ?" de renchérir : "Les primes sur le maïs irrigué sont de 2 500 à 4 000 F par hectare et de 300 F pour les prairies, alors que le maïs est une production très polluante (à cause des herbicides qu’elle nécessite)et très gourmande en eau ".

Pendant deux jours, les 26 et 27 mars 1999, les ruraux ont investi la cour de la ville de Poitiers. Installés sur la place du Maréchal Leclerc, face à l’hôtel de ville, ils sont allés à la rencontre des Poitevins, en installant notamment une ferme symbolique sur le macadam : vaches, moutons, chèvres, ânes, poules et coq montraient ainsi à la population que la nature et la production agricole ne sont jamais loin pour tous les consommateurs que nous sommes. Par leur présence et leurs odeurs (il y avait un bouc...), les animaux ont rappelé des souvenirs aux plus anciens et ont fasciné les plus petits.

Les stands de chaque organisation attendaient les visiteurs. Le MRJC proposait aux enfants et aux plus grands de dessiner et construire le village idéal, et les pinceaux se sont animés sur le stock de cartons placés là par les organisateurs.

Les membres du CMR de la Vienne (une vingtaine d’équipes)tenaient à s’engager dans ce mouvement pour dénoncer le fait que la PAC et la LOA (Loi d’Orientation Agricole)ne mettent pas l’humain aux centres des préoccupations. L’argent, le profit et la rentabilité sont les maîtres mots d’aujourd’hui, alors que le mouvement CMR recherche la justice, l’égalité et la solidarité entre les hommes. Leur slogan, lors de cette manifestation, était donc : "Redonnons un sens humain, un sens solidaire à la PAC 1999 !", en insistant sur la transmission de trois valeurs essentielles : être plutôt qu’avoir, partage plutôt que compétition, valeur de la personne avant valeur du travail.

Sur le tract distribué à l’occasion de cette manifestation "éducative", les équipes du CMR ont exprimé leur volonté de voir émerger en plus d’une politique agricole une politique rurale globale au service de l’homme : l’emploi, la qualité des produits, la protection de l’environnement, l’utilisation des aides publiques sont des domaines qui concernent chaque citoyen, d’autant plus que urbains et ruraux se rencontrent de plus en plus souvent (les ruraux viennent en ville pour se distrairent et bénéficier des activités culturelles, les urbains vont à la campagne pour se promener et respirer loin des gaz d’échappement...).

Cette initiative a été l’occasion de se découvrir et de montrer à chacun que les rencontres sont toujours enrichissantes. Dans le prolongement de ces deux jours, quatre soirées débats ont été proposées dans chacun des secteurs du département : Châtellerault, Loudun, Charroux, Montmorillon.

Ces deux jours ont été l’occasion pour les Poitevins de comprendre l’enjeu de maintenir un tissu rural fort, avec des emplois, un environnement préservé, des productions de qualité et des infrastructures permettant l’équité entre urbains et ruraux. Les manifestations de sympathie de la part du public ont conforté les militants de tous les mouvements de ce collectif du bien-fondé de leur action.

Mots-clés

politique agricole, agriculture et environnement, subvention, mondialisation, mouvement non violent


, France, Vienne

dossier

Des ruraux inventent de nouvelles solidarités : initiatives locales de militants du CMR, Chrétiens dans le monde rural

Commentaire

Cette action met en évidence l’intérêt et le succès remportés par les manifestations pacifistes rassemblant ruraux et citadins. Soucieux de la qualité des produits consommés, de la protection de l’environnement et du patrimoine, la participation des urbains à ces rencontres démontre leur attachement à leurs origines, le plus souvent rurales et auxquelles ils restent attachés. Interpellés sur les enjeux et les conséquences de toutes décisions agricoles, ces derniers réagissent et sont solidaires : ces initiatives constituent la base de nouvelles relations enrichies des valeurs de chacun. Le succès de ces journées réside dans le regroupement de mouvements et d’associations qui, défendant les mêmes causes, ont pu trouver dans leur regroupement la force et le dynamisme indispensables à l’aboutissement de leurs convictions.

Source

Document interne ; Articles et dossiers

Ferme urbaine, à la rencontre des consommateurs : Une ferme dans la ville in. Quotidien de la Vienne : Centre Presse "Ouest", 1999/03/28 (France)

CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) - 9 rue du Général Leclerc, 91230 Montgeron, FRANCE - Tél : 01 69 73 25 25 - France - cmr.cef.fr - cmr (@) cmr.asso.fr

contact plan du site mentions légales