español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les Universités Populaires Quart Monde

Séverine PIERRON

12 / 1998

"Des carrefours entre l’expérience de vie du Quart Monde et celle des autres citoyens, créatrices d’une nouvelle relation entre les hommes et une nouvelle culture." (Joseph Wresinksi).

Quels sont les objectifs des Universités Populaires Quart Monde ?

Les Universités Populaires Quart Monde ont été créées en 1972 par Joseph Wresinsky, fondateur d’ATD (Aide à Toute Détresse)Quart Monde (ONG international). Elles ont déjà formé des milliers de personnes, associant dans une même réflexion hommes et femmes de tous milieux autour des plus pauvres : volontaires permanents, alliés, amis du mouvement, professionnels et intervenants extérieurs en rapport avec le sujet étudié, représentants de l’Etat, membres d’associations, magistrats, éducateurs, médecins, etc.

Les Universités Populaires Quart Monde donnent aux personnes très démunies la chance de découvrir ou de redécouvrir leur identité. Elles leur donnent également l’occasion d’élaborer leur pensée. Elles sont de véritables lieux de formation à l’expression individuelle et collective.

Dans ces universités, ceux qui vivent la grande pauvreté et l’exclusion sociale sont les premiers enseignants. Accepter d’apprendre d’eux et d’être transformés par leur parole nous fait devenir, avec eux, créateurs d’une nouvelle citoyenneté. Celle-ci fait avancer notre société vers davantage de justice et de fraternité.

Comment fonctionnent-elles ?

La dynamique de quartier est au coeur du fonctionnement. Des réunions hebdomadaires en petits groupes ont lieu pour préparer la réunion mensuelle à l’échelle de la ville ou de la région. Les séances préparatoires par quartiers permettent l’expression des familles les plus exclues. On aborde des thèmes aussi variés que la famille, le logement, le travail, les enfants, le beau, la paix, l’Europe à travers des supports toujours plus innovants. A partir de recherches, d’enquêtes, de lectures, d’écriture et de prises de parole mais aussi à travers l’informatique, le théâtre-forum et les jeux de rôle, les participants expriment ce que le thème signifie dans leur propre vie, l’élargissant au niveau des autres pays et en tirent une réflexion.

Où sont-elles implantées ?

Présentes en France dans six régions : Alsace, Nord, Ile de France, Rhône-Alpes, Bretagne et Provence Côte d’Azur, elles sont aussi implantées en Belgique et au Luxembourg. Au moins tous les deux ans des Universités Populaires Quart Monde exceptionnelles rassemblent des délégués de la plupart de celles-ci et se tiennent dans des lieux symboliques en présence de personnalités politiques (Comité économique et social européen, Assemblée Nationale, etc.)Toutes les Universités Populaires Quart Monde communiquent entre elles par téléphone ou par le réseau informatique ; elles démarrent des liens Internet. Cette mise en commun permet de se sentir d’un même Mouvement qui refuse la misère et donne de la force à la pensée des plus démunis.

Quels sont les impacts majeurs des Universités Populaires Quart Monde ?

Les personnes n’ayant jamais eu accès au savoir ni à la parole y apprennent à développer et à exprimer leur pensée. Elles côtoient des personnes d’horizons différents ou dans la même situation d’exclusion qu’elles, font l’expérience d’un respect mutuel et retrouvent ainsi la dignité et l’énergie nécessaires pour prendre la parole et s’engager dans la société. Ce processus redonne aux familles fierté, identité positive et courage. A ce titre, on peut dire qu’il contribue à la lutte contre l’illettrisme mais va plus loin : les familles apprennent leurs droits et comment les faire respecter.

Les Universités Populaires Quart Monde permettent aux alliés et aux invités extérieurs d’être confrontés aux différents aspects de la misère et de l’exclusion que celle-ci entraîne, de percevoir les forces et le courage déployés par les plus pauvres pour faire face quotidiennement à la précarité. Ils portent alors un regard nouveau sur ceux qui la subissent et deviennent solidaires des plus pauvres dans leur travail ou leur quartier.

Et après les Universités Populaires Quart Monde ?

Des personnes ayant retrouvé force et énergie au sein des Universités Populaires Quart Monde et ne voulant pas que leurs enfants connaissent la même vie qu’eux décident alors de redevenir acteur de leur propre vie, dans leur famille, dans le Mouvement ou dans leur environnement. Ces personnes que l’on nomme les "Militants Quart Monde" sont appelé à transmettre dans leurs cités, leurs quartiers, leur ville, leur pays, les savoirs des Universités Populaires Quart Monde et à s’y engager pour faire changer les conditions de vie des plus pauvres. Ils deviennent eux-mêmes relais auprès d’autres familles en grande pauvreté.

Certains groupes de travail issus des Universités Populaires Quart Monde se sont constitués avec quelques participants qui voulaient pousser plus loin un thème et le transformer en action comme les groupes "citoyenneté" qui apportent leur contribution à l’élaboration de la loi contre les exclusions et aux questions d’actualité du pays.

Mots-clés

échange de savoirs, analphabétisme, université populaire, solidarité, lutte contre l’exclusion


, France

Notes

Contact : Mouvement ATD Quart Monde, Secrétariat Général : 33 rue Bergère, 75009 Paris - Tél. : (+33 0)1 42 46 81 95 - Fax : (+33 0)1 48 00 06 02.

Source

Texte original ; Présentation d’organisme

ATD Quart Monde - 107 Avenue du Général Leclerc, 95480 Pierrelaye, FRANCE - Tél. : +33 (0)1 34 30 46 10 - Fax : +33 (0)1 34 30 46 21 - France - www.atd-quartmonde.org

contact plan du site mentions légales