español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Une alliance d’entreprises pour l’insertion autour de l’UCIE : Union Coopérative d’Insertion par l’Economique(Valenciennes, France)

Comment restaurer la dignité de l’individu en favorisant l’insertion professionnelle pour construire une cohésion sociale durable

Muriel CAVROIS

10 / 2001

Après la mise en place de l’APIL : association pour l’insertion par le logement, préconisant un logement pour tous, plusieurs entreprises du Valenciennois décident d’aller plus loin ; car si la nécessité d’avoir un toit est capital, retrouver un travail est tout aussi indispensable. Accompagnées de différents partenaires sociaux, ces entreprises créent une structure appelée l’UCIE, Union coopérative d’insertion par l’économique, pour permettre d’une part aux demandeurs d’emploi du bassin valenciennois un retour à l’emploi progressif, d’autre part aux entreprises de l’industrie et du bâtiment d’anticiper le manque de main d’oeuvre. Plus précisément, l’UCIE a la volonté de faire le lien entre le monde social et le monde économique. Trois structures, comportant une vingtaine de salariés, sont mises en place :

- l’UCIE intérim, entreprise d’intérim d’insertion en partenariat avec les entreprises. Son objectif est la qualification des intérimaires en vue de leur faciliter l’accès à un emploi stable. Ses principaux secteurs d’intervention sont le bâtiment et l’industrie ;

- l’UCIE services favorise l’insertion professionnelle et la qualification de personnes sans emploi. Elle offre des services à domicile aux particuliers sur l’arrondissement de Valenciennes, aussi variés que ménage, repassage, garde d’enfants, jardinage et portage de médicaments ;

- l’UCIE quartiers initie des opérations de développement local à caractère économique, social et culturel. Son objectif est de rassembler et responsabiliser l’ensemble des acteurs dans chaque quartier ; elle propose des actions préventives telles que des chantiers d’insertion avec implication des entreprises de la région dans le but de se réapproprier leur quartier (aménagement paysager, réhabilitation d’immeubles..) ;

Parallèlement à la création de l’UCIE, une autre structure l’AUCIE, Association des utilisateurs de l’UCIE regroupe 32 entreprises. Son but est de développer un partenariat co-fructueux avec l’UCIE, d’aider les entreprises dans leur démarche d’insertion : appels d’offre avec clause d’insertion, réglementation,... et de fédérer un réseau entre les entreprises adhérentes et les différents acteurs de l’UCIE.

Pour les trois structures opérationnelles, l’essentiel des difficultés est d’organiser des parcours professionnels individuels par étape. Le savoir-faire et l’accompagnement social de chacun sont indispensables dans la revalorisation d’un parcours. La compétence et la reconnaissance professionnelle sont également des facteurs clés du succès.

Un partenariat fort et structuré entre le monde économique et le monde social associé à une gestion rigoureuse des activités fédère les énergies, crée et réalise des actions avec une communication importante. L’UCIE est un succès.

Pour assurer la pérennité de cette action multi-partenariale, entre les entreprises et les associations, une charte est signée qui rappelle les grands principes d’une collaboration durable avec le respect de l’identité de chacun des partenaires.

Mots-clés

insertion sociale, développement local, formation


, France, Nord-Pas-de-Calais

Commentaire

Je suis parfaitement sensible à cette action dans laquelle les partenaires ont très bien compris combien il est difficile de se développer dans un environnement socio-économique qui se dégrade. En faisant de ces personnes de vrais professionnels, ils permettent une réelle insertion dans un monde concurrentiel et contribuent à lutter contre l’exclusion et le chômage, pour rétablir ainsi un équilibre dans la cité. J’approuve cet esprit de solidarité partagé par 32 entreprises qui ont le souci de mettre l’homme au centre de leur préoccupation en lui redonnant sa dignité par le travail. C’est une volonté commune de faire le lien entre le monde social et le monde économique. Cette action a reçu le prix d’action citoyenne 2001. Lors de cette remise des prix, le Procureur de la République a témoigné sur une nouvelle action de LUCIE quartier qui n’hésite pas à intervenir auprès des jeunes qui dégradent sciemment leur environnement physique par des actes de vandalisme. Appuyés par le Procureur, il leur est demandé en compensation, de travailler pour la communauté : travaux d’entretien. Ainsi, petit à petit, ils apprennent leur rôle de citoyen et se restaure le respect de l’environnement.

Ces mesures ne sont malheureusement que trop peu répandues et pourraient être un des remèdes proposés aux dégradations si fréquentes des quartiers sensibles.

Notes

Informations recueillies dans le cadre de la démarche "Citer pour inciter" d’Alliances.

Entretien avec BARAT, Stéphanie

Source

Rapport

CAVROIS, Muriel, Alliances, Une alliance d'entreprises pour l'insertion autour de l'UCIE à Valenciennes, 2001

Alliances pour la Citoyenneté des Organisations - 40 rue Eugène Jacquet, SP 15, 59708 Marcq en Baroeul cedex Lille - Tel : (33) (0)3 20 99 45 17 - Fax : (33) (0)3 20 99 47 00 - France - www.alliances-asso.org - alliances (@) citeonline.org

contact plan du site mentions légales