español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Aider des jeunes étudiants à créer et gérer une entreprise chez Kiabi

Kiabi avec l’appui de la Fondation Sens a décidé de répondre aux préoccupations du monde économique en accueillant de jeunes talents, créateurs et créatifs, pour lancer une entreprise textile

Catherine DESURMONT

10 / 2000

Kiabi a pris conscience qu’au-delà de sa vocation principale, l’entreprise peut soutenir des initiatives citoyennes en phase avec ses valeurs. Jugeant qu’il y avait un manque en matière de formation notamment dans le domaine entreprenarial, Kiabi, avec l’appui de la Fondation Sens est à l’initiative du projet Jem : jeunesse emploi mondial.

La Fondation Sens, créée par un groupe de salariés de chez Kiabi, agit sous l’égide de la Fondation de France. Sa vocation est de soutenir financièrement des projets en faveur des jeunes et des personnes handicapées dans lesquels des salariés sont impliqués. Elle se réunit une fois par an afin de faire le point des actions soutenues et d’étudier les nouveaux projets. Aujourd’hui deux actions sont soutenues par la Fondation Sens : l’association Jem, Aventure et Partage.

L’association Jem agit en faveur de l’intégration des jeunes dans la vie professionnelle. Chaque année, elle réunit une douzaine d’étudiants aux compétences complémentaires choisis dans différentes écoles afin qu’ils se livrent au jeu de l’entreprise dans sa réalité la plus concrète. Ces jeunes disposent d’une année universitaire pour faire fonctionner leur structure de création et de distribution d’articles textiles. En effet, ils créent une collection autour d’un concept précis et la vendent à Kiabi. Ils sont confrontés à toutes les difficultés d’une entreprise, à commencer par la constitution d’un véritable esprit d’équipe.

La première année, après avoir ciblé leur ligne d’action, la promotion choisit de proposer à des jeunes femmes rondes des collections de produits mode à prix abordables de la taille 38 à 56. Ces vêtements sont créés et distribués sous la griffe Tazdo.

Cette expérience sur le terrain est complétée par une formation théorique dispensée par le département de formation de Kiabi et adaptée aux métiers du secteur textile.

Tous les ans, à l’arrivée de la nouvelle équipe, l’intégration consiste à leur faire découvrir le fonctionnement de Jem et les différents services de l’entreprise. D’années en années les équipes se passent le relais par une véritable passation de pouvoir. Pour découvrir Kiabi, ils font des stages à la centrale d’achat, en entrepôt et dans les magasins Kiabi.

L’équipe fonctionne comme une mini centrale d’achat. Chacun selon ses responsabilités contribue à bâtir la collection ciblée : vêtements pour jeunes femmes rondes. Cette collection est ensuite vendue à Kiabi qui la présente dans 320 magasins.

Composée de 70 modèles déclinés du 38 au 56 et répartie en 4 sous-collections implantées successivement, cette collection est retenue par les acheteurs et s’accompagne d’une étude de marché.

A partir de l’été 2001, la collection s’adressera aux femmes rondes, aimant être à la mode et suivre les tendances et sera implantée dans l’univers "Femmes Tendances" dans les magasins Kiabi.

L’équipe se structurant de mieux en mieux, elle se compose actuellement de 8 personnes grâce à l’optimisation des missions.

C’est une opportunité de s’initier à la création d’entreprise. Les jeunes apprennent à comprendre le fonctionnement et le déroulement du produit fini en centrale d’achat, à prendre contact avec la clientèle. Grâce à la différence des formations de chacun : management, gestion financière, création, communication, etc., l’équipe est compétente sur l’intégralité du cycle de production, c’est-à-dire à chaque étape de la réalisation du projet.

L’encadrement de ces jeunes se fait sous forme d’un tutorat proposé par Kiabi : ces jeunes disposent d’un tuteur ayant la même fonction que lui dans l’entreprise, salarié de Kiabi, qui le suit tout au long de l’année scolaire. Ceux-ci apportent leurs compétences à la demande du stagiaire pour l’aider à résoudre les problèmes qu’il rencontre.

Le centre de formation de Kiabi leur propose un parcours individualisé et adapté à chacun. Un accompagnateur permanent depuis novembre 2000 en la personne d’Olivier Ballenghien, est nommé responsable de formation de l’équipe Jem. Salarié de Kiabi, il consacre 50 pour cent de son temps de travail à Jem.

Pour permettre à ces jeunes d’aboutir dans leur projet, Kiabi ouvre ses locaux, offre l’électricité, le téléphone, sa logistique et met à leur disposition un système informatique composé de 4 ordinateurs : circuits de livraison. Aujourd’hui Jem est toujours hébergée dans les locaux de Kiabi et règle un forfait prenant en compte la surface occupée, l’électricité, le téléphone, le matériel. L’objectif est bien de rendre l’association Jem la plus autonome possible de manière à ce qu’elle représente une image réaliste et économique de ce qu’est une entreprise.

Une subvention annuelle de la Fondation de France par le biais de la Fondation Sens, adaptée suivant les besoins est accordée. Elle est remboursée par les bénéfices générés par la collection. Cette subvention prévoit également l’attribution de bourses d’études aux participants.

Quelques difficultés ont été cependant soulignées par Marième Diop : au départ, les écoles sont réticentes par rapport au projet et la polyvalence des étudiants implique un effort d’intégration de chacun. Enfin, les équipes changent chaque année ce qui provoque un retard dans la collection généré par le temps d’adaptation.

Mais le jeu en vaut la chandelle : les jeunes développent leur capacité à s’auto-structurer et leur propre conscience professionnelle

Cette expérience, enrichie par la polyvalence des étudiants, a été couronnée de succès : la collection est implantée dans 30 magasins, 29 en France et 1 en Espagne.

Mots-clés

gestion d’entreprise, formation, emploi, formation de cadres, jeune, création d’entreprise


, France, Nord-Pas-de-Calais

Commentaire

Il faut savoir retenir le créatif pour raisonner rentabilité, comme le disait Gaston Berger : "passer du rêve au projet, introduire entre ce que l’on est et ce que l’on voudrait être, la série toujours pénible des moyens efficaces..."

Pour les jeunes, c’est une opportunité de s’initier à la création d’entreprise. Ils apprennent à comprendre le fonctionnement et le déroulement de la création d’un produit jusqu’à son aboutissement en centrale d’achat, et de prendre contact avec la clientèle. Grâce à la différence des formations de chacun : management, gestion financière, création, communication, etc., ils sont compétents sur l’intégralité du cycle de production, c’est-à-dire à chaque étape de la réalisation du projet.

Pour Kiabi, ce projet est cohérent avec sa vocation première : la confection. Il permet à l’entreprise de se mobiliser et de se dynamiser dans l’action avec les jeunes tout en retirant un profit par la création d’une nouvelle gamme expérimentale qui entre dans ses magasins.

Plusieurs autres points me paraissent intéressants : cette action développe une volonté d’ouverture des salariés au marché de la mode des personnes fortes, un rapprochement du monde du travail et du monde étudiant s’effectue.

Je trouve qu’il est dommage de voir que le marché de la femme forte se développe si tardivement. Jusqu’à présent, cette gamme de vêtements était distribuée uniquement dans des magasins spécialisés ou des catalogues. Il est urgent de démocratiser ce marché par le biais de la grande distribution.

Notes

Informations recueillies dans le cadre de la démarche "Citer pour inciter" d’Alliances.

Entretien avec LIAGRE, Fabienne ; PAGES, Grégory ; DIOP, Marième

Source

Rapport ; Entretien

DESURMONT, Catherine, Alliances, Aider des jeunes étudiants à créer et gérer une entreprise chez Kiabi, 2000

Alliances pour la Citoyenneté des Organisations - 40 rue Eugène Jacquet, SP 15, 59708 Marcq en Baroeul cedex Lille - Tel : (33) (0)3 20 99 45 17 - Fax : (33) (0)3 20 99 47 00 - France - www.alliances-asso.org - alliances (@) citeonline.org

contact plan du site mentions légales