español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Chez Teamchman un jeu vidéo interactif développe une nouvelle culture citoyennE

Teamchman a choisi d’innover et de se faire connaître à travers Banja, un jeu vidéo gratuit non violent, basé sur les rencontres et diffusé sur le web par épisodes

Nathaly DANEL

10 / 2001

La société Teamchman débute en 1998. Celle-ci crée des univers de divertissements dont les destinations sont multiples : jeux en ligne, jeux de consoles, programmes pour la télévision. Sébastien Kochman, l’un des 2 associés de la société Teamchman souhaite se démarquer et toucher l’internaute d’une autre manière que par la violence et la loi du plus fort.

Il cherche à créer un jeu porteur de ces valeurs : protection de l’environnement, non violence, rencontres avec les autres, état d’esprit "zen", mais également une nouveauté sur le plan technologique. L’idée n’est pas formalisée, le projet est très ambitieux et novateur.

Pour le mettre en forme, Sébastien Kochman va s’entourer d’une dizaine de personnes salariées ou non de Teamchman qui adhèrent à ces valeurs, et cheminent ensemble : un musicien, deux graphistes, un informaticien, des jeunes terminant leurs études dans la communication et le marketing ainsi que 2 étudiants en architecture.

L’équipe, complétée par des amis et des conjoints passionnés, va travailler sur le projet en dehors des heures de travail. Dans la réalité, ce sont une quinzaine de personnes en ébullition permanente qui vont créer Banja en 1999. Banja prend rapidement de l’ampleur, il est porté de près ou de loin par toute l’entreprise.

Banja est un univers de divertissements sur internet, qui résulte de la combinaison de dessins animés interactifs et de jeux d’aventure qui durent dans le temps et que l’on fait évoluer par ses propres choix. L’histoire se déroule sur une île sans voiture. Banja, le héros noir, se déplace sur l’île. Il mène des actions, participe à des fêtes, côtoie de nombreux personnages avec lesquels il choisira ou non de dialoguer. Ce choix de rencontres et de dialogues est déterminant pour la suite du jeu. La capacité à communiquer avec d’autres est primordiale ; c’est un jeu communautaire dans lequel on peut avoir besoin de l’autre.

Dans Banja, on vit, on prend le temps, c’est un jeu d’état d’esprit, c’est un jeu porteur de valeurs fortes par opposition aux jeux habituels : dans Banja ce n’est pas la loi du plus fort qui prédomine. Les joueurs de Banja gagnent uniquement des pots de miel : c’est tellement plus naturel que de gagner des millions !

Le héros est noir, ce qui est très nouveau dans cet univers de jeu en ligne. Par respect pour les internautes, Banja demande uniquement un pseudo et un mot de passe et pas une identité totale.

Il n’y a pas de dirigisme dans l’entreprise Chman, la personne est au centre, on part de chacun, on tient compte de son envie pour mieux en exprimer le talent.

Les salariés portent le projet de l’entreprise. Ils sont embauchés pour leur compétence mais aussi parce qu’ils partagent les valeurs véhiculées dans Banja, valeurs de l’équipe d’origine. Ils ont tous un potentiel créatif. Cette ambiance et cet état d’esprit nous sont communiqués dans Banja et contribuent largement à sa notoriété.

Mots-clés

création d’emploi, éducation à la non violence, éducation à l’environnement, jeu, multimédia


, France, Nord-Pas-de-Calais

Commentaire

Ce n’est pas par hasard si Banja a recueilli un grand nombre de suffrages auprès de notre comité d’agrément. Un jeu non violent, basé sur les rencontres, un héros noir, un accès gratuit... que de critères séduisants et innovants ! Et il ne s’agit pas d’un simple effet de mode : Teamchman ne cesse de se développer. Début 2000, l’entreprise ne comptait que 10 salariés, elle en totalise actuellement plus de 40 et prévoie encore d’embaucher pour la réalisation de futurs projets : jeux vidéo et dessins animés pour la télévision autour du héros Banja. Si vous allez rendre visite à Banja dans ses locaux à La Madeleine, vous serez surpris par l’atmosphère qui y règne. L’accueil est très chaleureux, les bureaux sont ouverts, répartis sur un immense plateau, chacun respecte et s’intéresse au travail de l’autre. J’ai ressenti dans l’entreprise cet état d’esprit très "zen" et les valeurs véhiculées par le jeu, elles sont réellement portées par les salariés.

Cette start-up a fait la preuve de sa capacité d’innovation. Sa pérennité semble être assurée par des décisions de diversification qu’elle a prises au moment opportun. Cette diversification va lui permettre de générer des revenus substantiels mais également de diffuser les valeurs de Banja à la télévision et sur les consoles de jeu. D’autres créateurs pour ainsi changer d’état d’esprit et concevoir à leur tour des jeux plus citoyens.

Cette action a reçu le prix d’action citoyenne 2001.

Notes

Informations recueillies dans le cadre de la démarche "Citer pour inciter" d’Alliances.

Entretien avec CANDAU, Bernard

Source

Rapport

DANEL, Nathaly, Alliances, Chez Teamchman un jeu vidéo interactif développe une nouvelle culture "citoyenne", 2001

Alliances pour la Citoyenneté des Organisations - 40 rue Eugène Jacquet, SP 15, 59708 Marcq en Baroeul cedex Lille - Tel : (33) (0)3 20 99 45 17 - Fax : (33) (0)3 20 99 47 00 - France - www.alliances-asso.org - alliances (@) citeonline.org

contact plan du site mentions légales