español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Créations de micro-entreprises et développement local à Ziguinchor au Sénégal

Ahmet GOUDIABY

09 / 2002

L’ASACASE est une ONG qui a pour objectif global de contribuer au développement local en appuyant les jeunes et les femmes dans la création et la gestion de micro et petites entreprises créatrices d’emploi et de revenus.

Ayant déjà dix années d’expérience au moment de la venue du PPDU, Programme Prioritaire du Développement Urbain, elle a traversé des moments difficiles liés surtout à l’absence de partenariat pour accompagner ses interventions.

Avant le PPDU, elle avait une démarche assez générale dans ses interventions qui consistait à appuyer les demandeurs ayant des idées de projet faisables et rentables dans le but de leur permettre d’avoir des activités durables et porteuses d’une insertion durable. L’ASACASE ne se souciait pas des liens qui existaient entre ses activités et les domaines tels que la santé, l’éducation, l’environnement, l’agriculture, le commerce, l’économie, etc..

La démarche ville du PPDU dans le développement a conduit l’ASACASE à repositionner ses stratégies d’intervention.

Ayant adopté cette démarche, elle a été amenée à se rapprocher des collectivités locales d’une part, pour donner des solutions quant aux problèmes de pauvreté, de jeunesse, chômage, etc. et d’autre part, elle s’est rapprochée d’autres structures d’appui pour exploiter les synergies possibles.

Cela conduit à des résultats appréciables, telle la signature d’un protocole de partenariat avec le conseil régional de Ziguinchor, avec lequel elle a décidé d’unir ses efforts pour régler le problème du chômage des jeunes et des femmes. Le conseil régional a aussi accepté de participer financièrement pour accroître la ligne de crédit du PPDU. Cela a permis de toucher davantage de jeunes et de femmes.

De plus, il s’en est suivi une seconde signature d’une convention de partenariat avec Handicap International qui a accepté de mettre en place une ligne de crédit pour la mise en oeuvre d’activités génératrices de revenus pour les membres de l’Association Régionale des Handicapés.

De même, le conseil municipal signe la convention de partenariat avec l’ASACASE où il est stipulé qu’il participe à hauteur de 5 000 000 Fcfa pour renforcer la ligne de crédit.

Un partenariat s’est tissé par ailleurs avec l’ONG Pacte - solidarité qui évolue dans le domaine de la santé, l’hygiène et l’assainissement pour permettre aux groupements de femmes, encadrés par celle-ci, de mettre en oeuvre des activités qui puissent leur apporter des ressources nécessaires afin de faire face à leur engagement pour la mise en place de mutuelles de santé.

L’ASACASE, comprenant ainsi l’utilité de la vision urbaine de développement, a saisi des opportunités pour s’installer dans d’autres communes avec le concours des collectivités locales (notamment à Pikine et à Diourbel), augmentant ainsi ses moyens d’actions.

En outre, cette vision urbaine a conduit à la réunion et l’organisation de corps de métier tels que les artisans, les cordonniers, les éleveurs de porcs et les exploitants de bois de chauffe. Ce niveau de concertation organisé par l’ASACASE a permis un dialogue entre les acteurs et les partenaires urbains.

Le PPDU a déclenché un processus de diversification de partenaires qui de plus en plus lie l’ASACASE à l’Etat, aux collectivités locales et à d’autres partenaires.

Cela se traduit par une diversification dans les champs d’intervention notamment dans l’éducation, la santé, la formation, l’économie, la réhabilitation de la Casamance.

Quelques exemples peuvent être notés :

- L’appui à un projet agricole à l’école d’agriculture de Ziguinchor a permis une intégration grâce à l’intervention des étudiants de cette école qui trouvent par-là un moyen de réaliser des stages pratiques et d’être même recrutés pour 1 à 2 ans, pour certains, à la fin de leur cycle scolaire.

- L’appui à GIE dénommé DARADJI qui évolue dans la formation a permis de répondre en partie à la demande de formation (Informatique, comptabilité) de la population.

- L’évolution de l’ASACASE à partir du PPDU ne s’est pas fait sans difficultés (problèmes d’organisation, de trésorerie, procédures, etc.. L’ASACASE a été obligée de se professionnaliser de plus en plus pour régler ses difficultés.

En conclusion, il faut noter que l’approche "ville" peut permettre d’intégrer les préoccupations des populations dans les différents domaines (santé, hygiène, environnement, éducation,...), mais aussi de diversifier les actions pour atteindre des objectifs de développement.

Mots-clés

ville, ONG, création d’emploi, jeune, femme, collectivité locale, développement urbain


, Sénégal, Ziguinchor

Notes

Ahmet GOUDIABY est ingénieur des travaux de Planification Economique, Chef d’Antenne Régionale ASACASE - Ziguinchor (Sénégal)

Cette fiche a été réalisée dans le cadre du PPDU, Programme Prioritaire Développement Urbain géré par 19 associations (dont le CCFD) et cofinancé par le Ministère des Affaires étrangères (www.ppdu.org)

Source

Texte original

ASACASE (Association Sénégalaise pour l’Appui à la Création d’Activités socio-économiques) - Avenue du Lycée Djignabo, BP 227, Ziguinchor, Sénégal - Tél /Fax : (221) 991 15 81 - - Sénégal - www.asacase.net - info (@) asacase.net

contact plan du site mentions légales