español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Les défis d’un programme de développement économique local à l’échelle d’un arrondissement de Cotonou

09 / 2002

Le Centre International de Développement et de Recherche (CIDR) mène depuis 1999, un programme de développement économique local dans la commune de Sainte Rita à Cotonou. Cette commune de 45 000 habitants, située au Nord de Cotonou, est très dynamique au niveau économique (plus de 2 000 ateliers recensés, marché secondaire formel, vendeuses de rues...).

Ce programme se propose de faire travailler ensemble les acteurs du territoire, autour de la problématique économique. Ces acteurs sont l’association pour le développement de l’arrondissement de Sainte Rita, la Commune de Sainte Rita, les ONG travaillant dans le domaine concerné à Sainte Rita et la Circonscription Urbaine de Cotonou.

La première phase de l’action a consisté à faciliter l’élaboration d’un diagnostic de la situation économique du territoire. Des animations de quartier et des entretiens individuels ont permis de recueillir les données nécessaires. La méthodologie appliquée ainsi que la formulation définitive du diagnostic sous forme d’un Projet de Développement Economique Local, ont été suivies par un comité de pilotage représentatif des différentes forces du territoire (association de femmes, artisans, groupes religieux, maire, associations de développement etc.).

Ce document comporte une partie descriptive et organise les préoccupations des acteurs autour de 4 axes. C’est à l’intérieur de ces axes que des actions doivent être définies.

La deuxième phase a consisté à imaginer un dispositif institutionnel devant produire des actions concrètes, acceptées par tous et où les acteurs du territoire jouent leurs rôles (maître d’ouvrage, parfois maîtres d’oeuvre, rôle dans le suivi et l’évaluation).

Différents outils ont été mis en place pour faciliter le partenariat au niveau local.

D’abord, un Comité de Développement Economique Local a été mis en place composé d’habitants, d’acteurs économiques et d’ONG. C’est un lieu de dialogue permettant à la société civile de Sainte Rita, avec l’appui de personnes ressources qualifiées, d’identifier des actions de développement économique à mettre en place et de les monter. Ces actions sont alors proposées par un partenariat technique et financier a des partenaires publics, notamment la Circonscription Urbaine de Cotonou.

Il existe donc un dispositif institutionnel liant les acteurs du territoire autour de l’élaboration, du financement, de la mise en oeuvre et du suivi-évaluation des actions. Il est décrit dans une convention de partenariat engageant ces acteurs sur une période de deux ans (phase expérimentale).

Les difficultés rencontrées dans le cadre de ce programme sont de deux ordres.

Elles tiennent d’abord à la nature du territoire d’intervention. La commune de Sainte Rita fait partie de la Circonscription Urbaine de Cotonou. Elle est entourée par d’autres communes urbaines et n’a pas d’identité propre au niveau économique Le territoire ne dispose pas de forces ou de faiblesses particulières sur lesquelles on pourrait baser une politique économique spécifique. Les actions qui y sont menées pourraient être dans n’importe quelle autre commune de Cotonou.

Le fait que le programme travaille à Cotonou, lieu de faible solidarité, ne permet pas non plus de dialoguer avec des acteurs économiques bien organisés. Au lieu de disposer d’interlocuteurs représentatifs par corps de métier, il faut bien souvent dialoguer avec des individus pour identifier et faire valider des actions.

La seconde source de difficultés provient de la thématique même abordée par le programme. Les actions portant sur l’éducation, la santé, les services publics urbains comme l’évacuation d’ordures ménagères, sont maintenant facilement appréhendées par les populations et les acteurs publics. Le développement économique par contre est un concept flou et pas encore mobilisateur. Parler de création d’emplois ou de richesses et surtout traduire ces objectifs en actions concrètes relève encore de la gageure. Un accompagnement de tous les instants est nécessaire pour imaginer des solutions innovantes et réalistes a des problèmes ressentis souvent comme une fatalité.

La solution au développement économique qui vient à l’esprit de tous est l’accès au crédit et il est encore très difficile de raisonner en terme de politique économique globale ou de démontrer l’intérêt stratégique que peut représenter pour un acteur économique des appuis non financiers comme l’accès à l’information, au conseil ou à la formation professionnelle.

Les enseignements que l’on peut tirer de cette expérience concernent l’importance du choix du territoire.

Tout d’abord, l’accent doit être mis dans l’étude de faisabilité de ce genre de programme sur l’identification d’un territoire cohérent d’un point de vue économique. Il doit aussi regrouper des acteurs économiques relativement organisés. Enfin, le niveau d’organisation et de solidarité entre les habitants est crucial. Dans ce sens, un programme mené dans une ville secondaire serait sans doute plus aisé à mettre en oeuvre.

La mobilisation est toutefois possible et des actions sont en train de se monter. Malgré l’individualisme urbain et la difficulté de trouver des solutions aux problèmes économiques, les acteurs du territoire de Sainte Rita apprennent peu a peu à dialoguer ensemble, à se connaître et à se positionner dans le développement économique de leur commune.

Mots-clés

développement urbain, concertation, participation des habitants, service public, méthode de diagnostic


, Bénin, Cotonou, Sainte Rita

Notes

Cette fiche a été réalisée dans le cadre du PPDU, Programme Prioritaire Développement Urbain géré par 19 associations (dont le CCFD) et cofinancé par le Ministère des Affaires étrangères (www.ppdu.org)

Source

Texte original

CIDR (Centre International de Développement et de Recherche) - 17 rue de l’Hermitage 60350 AUTRECHES - France - Tél. 33(0)3 44 42 71 40 - France - www.cidr.org - groupecidr (@) groupecidr.org

contact plan du site mentions légales