español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

La politique d’énergie durable d’Autun

La ville pionnière de la filière bois-énergie va plus loin et invite tous les citoyens qui se sentent concernés à participer aux ateliers 21

Nicolas SPINNLER, Ina RANSON

04 / 2001

La Ville d’Autun, ville moyenne de 18 085 habitants, est située en Bourgogne, au centre d’un bassin rural de 50 000 habitants. Ville-Porte du Parc Naturel Régional du Morvan et Ville d’Art et d’Histoire, elle attire chaque année 250 000 touristes. Depuis longtemps, l’environnement et le cadre de vie sont des axes forts des politiques municipales : Plan Municipal d’Environnement en 1992, charte d’écologie urbaine en 1997. En mars 2000, le conseil municipal décide à l’unanimité la rédaction d’un Agenda 21 local et l’adhésion de la Ville à la Charte d’Aalborg.

Une politique d’énergie durable : la chaufferie biomasse

Parmi les efforts déjà engagés en vue d’un développement durable, le remplacement d’une chaudière fioul par une chaudière biomasse est particulièrement intéressant. Achevée en 1998, cette chaudière moderne de 8 MW répond aujourd’hui à 70 pour cent des besoins des usagers du chauffage urbain de la ville.

Le choix de la filière bois-énergie s’est imposé par une volonté de participer au développement économique local et régional de l’industrie du bois et parce que la ville est au coeur d’une région importante forestière. La chaufferie a favorisé la mise en place d’une filière régionale de récupération des déchets bois, utilisés comme combustible dans maintenant plusieurs unités de la région.

La chaufferie biomasse joue un rôle moteur pour la promotion des énergies renouvelables. En complément, la Ville encourage fortement des actions de sensibilisation aux économies d’énergie. Elle a même recruté un responsable des économies d’eau et d’énergies dans les bâtiments communaux.

D’autres démarches intéressantes ont été réalisées dans les domaines de l’aménagement de la forêt communale (promotion systématique de la biodiversité), dans la collecte sélective des déchets et dans l’épuration des eaux usées. Enfin, Autun a participé, avec 9 autres villes bourguignonnes, à la définition et à l’évaluation d’indicateurs de développement durable avec l’Observatoire Régional de l’Environnement en Bourgogne (OREB).

La préparation de l’Agenda avec tous les acteurs du territoire :

La rédaction de l’Agenda 21 local est préparée par des groupes de travail, les Ateliers 21, réunissant des élus et services municipaux, des associations, des entreprises et des citoyens qui ont été invités à y participer par voix de presse ou lors d’actions de sensibilisation. Le découpage en commissions des Ateliers 21 a été étudié pour permettre la transversalité des projets et abolir les divisions réductrices du type environnement/social/économique.

L’objectif est de faire travailler ensemble des personnes qui ne se côtoient pas habituellement, et d’éviter que ne s’instaure une quelconque hiérarchie entre les différentes commissions. Pour l’instant, le choix s’est port é sur quatre commissions :

  • la première étudie la qualité de vie des habitants, tant du point de vue technique (habitat, cadre de vie, sécurité...) que culturel et intellectuel (enseignement, formation...).

  • la commission Prospective se place sur le terrain du moyen et du long terme, pour introduire la planification, l’anticipation et une large information dans les politiques publiques et les stratégies économiques.

  • la commission Equité se penche sur les solidarités entre centre-ville et banlieue, ville et campagne, mais aussi sur les relations Nord-Sud et la nécessaire solidarité entre les générations.

  • une quatrième commission sera mise en place. Elle s’occupera de l’éducation au développement durable et contrôlera la qualité de la concertation et de la participation de tous les citoyens.

Ces commissions se sont déjà réuni trois fois chacune en octobre, novembre 2000 et février 2001. Un état des lieux thématique a été rédigé par les participants. Des groupes de travail thématiques vont dès lors être constitués pour définir des projets concrets en concertation avec tous les acteurs concernés. Ils pourront donner naissance à des groupes-projets chargés de réalisation des actions de l’Agenda 21 local et du choix du porteur de projet.

Des idées pourront être explorées comme la création d’un réseau des entreprises locales pour la gestion commune des déchets et l’introduction d’un management environnemental ou encore l’inscription du tourisme local dans un développement durable et la création de formations supérieures dans des activités historiquement liées à la commune.

Tous les projets issus de la concertation devront obtenir les validations techniques, économiques, politiques ou financières nécessaires. Ils seront obligatoirement accompagnés d’indicateurs adéquats.

Parallèlement aux Ateliers 21, les services municipaux s’orientent vers un fonctionnement plus transversal et respectueux des enjeux et principes du développement durable, par la mise en place de grilles d’évaluation des projets, par exemple.

Enfin, l’Agenda 21 autunois retiendra prioritairement les projets concernant la Ville d’Autun. Et avec la mise en place de l’intercommunalité, un Agenda 21 intercommunal pourra être rédigé, en prenant en compte les projets abordés au niveau de la Communauté de Communes ou du Pays de l’Autunois-Morvan.

Mots-clés

agenda 21, ville, bois, énergie renouvelable, déchet industriel, concertation, industrie forestière


, France, Autun

dossier

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Les Agendas 21 des villes en France

Commentaire

: La démarche à Autun où l’innovation technologique, dans le domaine de la production et de la gestion de l’énergie de chauffage, est combinée avec la gestion des territoires forestiers et la gestion des déchets industriels illustre bien le sens d’un développement durable.

Notes

Source : COLIN, Thierrry et SPINNLER, Nicolas, Rapport , Mairie d’Autun.

Contact : TRAMOY, Vincent, Directeur aménagement et cadre de vie, Mairie d’Autun, Place du Champ de Mars, BP 133 - 71402 Autun Cedex, Tel : 03 85 86 80 22 - Fax : 03 85 86 80 08.

SPINNLER, Nicolas, Chargé du développement durable, Mairie d’Autun, Place du Champ de Mars, BP 133, 71402 Autun Cedex, France - Tel : 03 85 86 80 22 - Fax : 03 85 86 80 08

Source

Rapport

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales