español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Recyclage des déchets et valorisation des paysages en Alsace du Nord

L’Association pour le Développement de l’Alsace du Nord travaille sur deux agendas 21, l’un en faveur d’une politique de gestion optimisée des déchets, le deuxième en faveur d’une politique de préservation et valorisation des vergers

Armelle LAJAUNIE, Ina RANSON

07 / 2001

Depuis sa création en 1994, l’Association pour le développement de l’Alsace du nord, constitué également en "comité de bassin d’emploi" s’est fixée les objectifs suivants :

  • agir en faveur d’un développement économique et durable du territoire

  • faciliter la coopération intercommunale autour de projets fédérateurs pour aborder les problématiques pertinentes à traiter à l’échelle de l’Alsace du nord en matière d’aménagement du territoire

  • développer les solidarités rural-urbain

Les collectivités ont marqué l’engagement d’agir en faveur d’un développement durable de leur territoire à plusieurs reprises :

  • à travers la signature en 1996 d’une charte pour le développement de l’économie et de l’emploi qui comporte notamment un volet pour la préservation des ressources naturelles du territoire

  • dans l’élaboration d’un livre blanc qui dresse un diagnostic territorial et définit les grandes lignes d’orientation pour un développement durable du territoire dans les domaines de l’économie , de l’emploi et de l’aménagement du territoire ; ce livre blanc résulte d’un travail de réflexion et de débat des acteurs du territoire au sein de commissions thématiques

Les acteurs du territoire traduisent aujourd’hui en actes certains de ces engagements notamment à travers la mise en oeuvre de deux démarches d’agendas 21 en faveur:

  • de la mise en place d’une gestion optimisée des déchets notamment à travers trois axes d’interventions prioritaires : la promotion du compostage individuel, la mise en place d’un service de "recycleries" sur les déchetteries, la mise en place de systèmes de gestion collective des déchets à l’échelle de zones industrielles

  • d’une gestion valorisée des paysages d’Alsace du nord notamment par la préservation des vergers traditionnels

Jeter moins - trier plus - traiter mieux !

Partant du constat que la réflexion sur les déchets constitue une entrée clé vers la mise au point d’un Agenda 21, l’ADEAN a décidé, en octobre 1997, de lancer une étude-diagnostic sur l’optimisation de la gestion des déchets en Alsace du Nord. Elle a reçu, pour sa réalisation, une subvention dans le cadre du premier appel à projets du ministère de l’environnement et de l’aménagement du territoire.

Le cadre territorial de l’étude correspond à l’arrondissement de Haguenau et de Wissembourg, ainsi qu’au canton de Brumath (30,76 pour cent de la surface du département). Deux syndicats y assurent le traitement des déchets : le syndicat mixte de Haguenau - Saverne (SMITOM) et le syndicat intercommunal du Nord du Bas-Rhin (SICTOM). Ces deux syndicats disposent d’outils complémentaires : incinérateur et station de compostage existant pour l’un, projet de centre de tri performant pour l’autre. En complément de ces structures, il existe un réseau de 19 déchetteries.

Suite à l’étude diagnostic, il a été décidé d’ optimiser et de rentabiliser les structures de proximité, au lieu de projeter une nouvelle unité d’incinération prévue par le SMITOM. Trois axes d’interventions prioritaires ont été proposés :

  • favoriser le recyclage à la source des déchets organiques par la promotion du compostage individuel et la recherche d’une plus grande responsabilisation de chaque citoyen

  • développer davantage la filière " réemploi " à travers la valorisation des encombrants, électroménagers, brocantes... sur les déchetteries, dans le cadre de partenariats avec les acteurs locaux : collectivités, associations de solidarité oeuvrant dans le domaine de la récupération ( communauté Emmaüs, association d’insertion locale)

  • mettre en place des systèmes de collecte et traitement collectif des déchets banals d’entreprises pour une gestion optimisée de leur recyclage (Un projet pilote associant élus, industriels et professionnels des déchets est en cours sur la zone industrielle de Hoerdt, dans le canton de Brumath. Il s’inscrit dans le cadre d’un projet global de requalification des zones industrielles du secteur.)

Un concept nouveau en France : les recycleries

Le concept de recyclerie étant un concept nouveau en France, deux dispositifs expérimentaux ont été installés sur les déchetteries de Woerth et de Haguenau-Schweighouse pour une période initiale test d’une année. Chaque recyclerie comprend une plate-forme de démantèlement des encombrants non récupérables et du bois non traité, une benne de stockage des encombrants valorisables qui seront récupérés par Emmaüs.

Un tableau d’indicateurs a été mis au point pour évaluer les impacts économique (économies financières sur le transport, le traitement), environnemental (quantité d’encombrants revalorisés) et social du projet (suivi des parcours d’insertion professionnelle et/ou sociale de personnes en difficulté face à l’emploi, évaluation des perspectives de pérennisation des emplois liés à la création de la nouvelle activité). L’ADEAN assure le suivi de ce tableau de bord, outil d’aide à la décision de référence pour le comité de pilotage du projet.

Ce projet a permis de développer des liens de partenariat entre différents types d’acteurs : collectivités locales, associations d’insertion et de solidarité (Emmaüs, APOIN), entreprises privées assurant une maîtrise d’ouvrage déléguée de la gestion des déchetteries. Un dernier comité de pilotage tenu le 26/06/01 dernier a permis de mesurer de premiers résultats significatifs sur tous les aspects du projet. L’expérimentation du projet se poursuit pour une deuxième année et deux nouvelles recycleries seront aménagées et mises en service.

Préserver et valoriser les vergers traditionnels et les paysages d’Alsace du nord

Les vergers autrefois gérés et entretenus par les petites exploitations familiales, sont aujourd’hui dans leur majorité à l’état d’abandon. Ils tendent à disparaître notamment en zone de plaine face aux extensions du tissu urbanisé ou des terres agricoles, et avec eux de véritables niches écologiques. Dans les secteurs en pente, ces prairies constituent des zones tampon face au phénomène de lessivage des terres. Leur intérêt environnemental et touristique, leur rôle social pour les communes voisines sont bien connus.

La problématique des vergers est un sujet qui actuellement préoccupe de nombreux partenaires institutionnels : Conseils général et régional, Parc naturel régional des Vosges du nord, Fédération des producteurs de fruits du Bas-Rhin, nombreuses associations locales.

Sur le secteur de Brumath, la phase d’élaboration d’une charte intercommunale à l’échelle de trois communautés de communes a été l’occasion de révéler que le sujet intéressait sous ses différents aspects (économie, emploi, éducation, protection des richesses naturelles) les acteurs du pays de Brumath : associations, élus... Dans le cadre de cette dynamique, le Pays de Brumath et l’ADEAN ont ainsi monté un dossier pour la mise en place d’un programme d’actions global en faveur des vergers à l’échelle de l’Alsace du nord, ce dans le cadre de démarches participatives avec les acteurs du territoire. Le dossier a été retenu en juin 2000 par le Ministère de l’environnement et de l’aménagement du territoire dans le cadre du 2ème appel à projets pour la mise en place d’agendas 21 locaux.

Des diagnostics pour repérer à l’échelle locale les enjeux se posant par rapport aux vergers sont en cours : identification des dynamiques locales, des secteurs d’intérêt paysager, écologique sur la bande rhénane nord et sur le secteur du pays de Brumath. Des comités de pilotage à l’échelle communale et intercommunale exercent un suivi de la réalisation des diagnostics en cours.

Un programme d’action global élaboré en concertation par les différents acteurs institutionnels est également en cours de réflexion. Un comité de pilotage "Alsace du nord" regroupant des représentants des communautés de communes, les têtes de réseaux associatifs, les partenaires institutionnels se tiendra en septembre 2001 pour l’examiner .

L’ADEAN s’inscrit aussi dans des réseaux d’échanges d’expériences au niveau national (réseau des agendas 21, réseau Paysage), régional et transfrontalier. Un programme d’actions franco-allemand en la matière est également en cours de préparation.

Mots-clés

agenda 21, déchet ménager, déchet industriel, partenariat, création d’emploi, agriculture et environnement


, France, Alsace

dossier

Villes et développement durable : des expériences à échanger

Les Agendas 21 des villes en France

Notes

Contact : ADEAN, 11 place de la République, BP 149, 67163 Wissemboug cedex, France - Tel 03 88 54 87 82 - Fax : 03 88 54 27 95 - Armelle Lajaunie, chargée de mission.

Cette fiche résume la présentation de deux projets adressés au Ministère de l’Environnement en 1997 et en 2000.

Source

Texte original

CEDIDELP (Centre de Documentation Internationale pour le Développement les Libertés et la Paix) - 21 ter rue Voltaire, 75011 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 40 09 15 81 - France - www.ritimo.org/cedidelp - cedidelp (@) ritimo.org

contact plan du site mentions légales