español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Entreprendre en milieu défavorisé -21-

Le programme rural de SEWA

Catherine CHAZE

02 / 1993

La Self Employed Women Association dont l’objectif est la promotion économique et sociale des femmes du secteur informel a été créée en 1972 à Ahmedabad. Ses activités se sont d’abord développées en milieu urbain: syndicat, banque, coopératives de production et de vente, système de protection sociale et d’assistance légale.

En 1977, elle décide d’élargir son action au monde rural à la demande de deux villages, en lutte pour l’obtention de salaires minimums de la part des gros fermiers, leurs employeurs. La moitié des ouvriers agricoles sont des femmes. Les revendications de ces dernières, appuyées par SEWA, ont pour conséquence leur licenciement. SEWA réalise alors qu’il est prioritaire de créer de nouvelles opportunités d’emploi, plutôt que d’engager des luttes syndicales.

En effet, l’agriculture n’occupe les ruraux que 4 mois par an. Les hommes migrent et laissent la famille à la charge des femmes. Les salaires sont bas et les centres de santé sont lointains.

Un programme sur 30 villages du district d’Ahmedabad est établi pour faire face à ces problèmes. Grâce à une hausse de son pouvoir économique, la femme doit prendre confiance en elle-même et améliorer les conditions de vie de la famille.

Trois sources potentielles de revenus sont identifiées comme devant être appuyées:

1 - DES ACTIVITES ARTISANALES.

SEWA fournit 150 métiers à tisser et 10 machines à coudre, formant 500 femmes à leur utilisation. Chaque mois, des matières premières sont distribuées par SEWA et, en échange d’un salaire de 20 à 200 roupies (1 roupie = 0,18 FF), elle récupère les produits finis pour les écouler. Des formations à des techniques plus modernes sont proposées (menuiserie, dactylographie…)dans la perspective de créer des coopératives autour de ces nouvelles activités.

2 - DES COOPERATIVES LAITIERES.

SEWA met en place un fonds rotatif pour financer les membres voulant acquérir des vaches laitières. Une formation concernant l’élevage et la traite est dispensée à ces femmes. 7 coopératives s’organisent.

3 - L’appui aux ACTIVITES proprement AGRICOLES avec la formation aux techniques modernes, la fourniture d’intrants et un appui financier pour lever les hypothèques sur les terres des petites paysannes.

D’autres systèmes sont également offerts au monde rural inspirés du système mis en place en milieu urbain: formation « humaine », banque, assistance légale, assistance médicale et protection sociale (centre de santé, assurance vie, maternité…), crèches…

Dans toutes ses actions, SEWA tente d’impliquer au maximum le gouvernement.

Mots-clés

milieu rural, femme, salarié agricole, coopérative, artisanat, organisation syndicale


, Inde, Ahmedabad

Commentaire

Le transfert dans un milieu rural d’un système élaboré en milieu urbain n’est pas évident. SEWA s’est heurté à plusieurs difficultés: pour trouver des leaders et organiser les femmes afin qu’elles prennent le relais des salariées urbaines et qu’elles s’approprient les programmes, pour faire accepter le nouveau rôle/statut des femmes par les hommes, pour se faire entendre par des populations ayant vécu plusieurs expériences négatives avec des agences de développement dans le passé. En dépit de ces contraintes, l’impact est certain: augmentation du pouvoir d’achat, baisse de la mortalité des mères et des enfants, volonté des jeunes filles d’être alphabétisées… Les femmes commencent réellement à se prendre en charge. L’impact le plus important est la confiance qu’elles ont acquise en elles-mêmes.

Notes

Fiche réalisée à partir de documents de 1984 à 1992.

Source

Littérature grise

CIDR

CIDR (Centre International de Développement et de Recherche) - 17 rue de l’Hermitage 60350 AUTRECHES - France - Tél. 33(0)3 44 42 71 40 - France - www.cidr.org - groupecidr (@) groupecidr.org

contact plan du site mentions légales