español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Entreprendre en milieu défavorisé -23-

Atelier d’échanges et d’autoformation sur la création de micro-entreprises de technologies adaptées

Catherine CHAZE

06 / 1993

Avec la crise socio-économique que traverse l’Afrique, il est de plus en plus évident que la création d’emploi ne peut se faire que de façon marginale par les entreprises du secteur moderne et encore plus rarement par l’administration. L’autoemploi et la création de micro-entreprises apparait comme une des seules solutions possibles au problème du chômage. Cetains organismes d’appui au développement ont développé des services appropriés pour accompagner ce type d’actions.

Le séminaire organisé par RAFTA (Réseau Africain de Technologies Appropriées)du 17 au 24 avril 93 à Yaoundé réunissait ses membres et d’autres partenaires pour échanger leurs expériences et leurs idées sur ce thème de l’appui à la création de micro-entreprises.

Les objectifs généraux du séminaire étaient :

- identifier et caractériser la problématique de la création de micro-entreprises et des choix technologiques dans ce processus de création,

- échanger des expériences dans ce domaine,

- apprendre à élaborer des stratégies d’appui à la création de micro-entreprises en se formant à la mise en oeuvre d’approches intégrant l’identification des différents publics créateurs d’entreprises, les choix technologiques, les approches pour avoir des idées d’entreprises à créer, les services d’appui et les mesures d’accompagnement à proposer,

- définir des méthodologies permettant de concevoir des actions d’appui à la création de micro-entreprises.

Outre un travail commun sur certains thèmes prédéfinis, des rencontres informelles entre les différents participants devaient permettre à ces derniers d’exprimer leurs sensibilités ou préoccupations non initialement prises en compte et de concrétiser des actions pour les sastisfaire (échange d’informations, de documents, projets de visite, de voyages, collaboration, transferts techniques ou pédagogiques).

D’autre part, des visites terrain furent organisées (structures d’appui à la création de micro-entreprises ou micro-entreprises créées).

1 - De cet atelier, on retiendra l’émergence d’un métier de "conseiller-appuyeur" de micro-entreprises pouvant être exercé en profession libérale et une réflexion sur les conditions de viabilité d’un tel métier.

Le concept de micro-entreprise de conseil et d’appui aux promoteurs de micro-entreprises répond à différents constats:

- manque d’efficacité des services et structures étatiques,

- existence de besoins en constante évolution ne pouvant être sastisfaits par des appuis ponctuels d’intervenants extérieurs,

- appui à des entrepreneurs réalisé dans une logique entrepreneuriale plus sain et plus efficace que dans une relation d’assistance subventionnée,

- création de nouveaux emplois, valorisation de nouvelles compétences.

2 - On retiendra également la nécessité pour tout organisme d’appui à la micro-entreprise de définir de manière très claire ses objectifs dès le départ:

- Qui sera sa clientèle (femmes démunies, groupements ruraux, apprentis, entrepreneurs...)?

- A quelle étape de sa réflexion en est-elle par rapport à la création d’une entreprise?

- Quels services/prestations devront être fournis? (formation à l’esprit d’entreprise? à la création d’une entreprise? à son extension/développement?)

Cette définition doit se faire tout en respectant les objectifs initiaux du projet (par exemple parvenir à l’autofinancement de la structure d’appui avec comme conséquence la nécessité de s’adresser à une population solvable ou le cas échéant à des prescripteurs).

Un manuel du conseiller-appuyeur de micro-entreprises a été élaboré suite au séminaire. Il constitue une véritable "boite à outils" pour tout responsable de programme d’appui à la micro-entreprise.

Mots-clés

entreprise, entrepreneur, création d’entreprise


, Cameroun

Commentaire

La définition des appuis non financiers aurait été enrichie par la participation d’ organismes d’appui financier au séminaire en permettant que s’instaure un débat contradictoire. La problématique de l’articulation entre crédit et formation est en effet un thème clef de l’appui aux micro-entreprises.

Source

Littérature grise

CIDR

CIDR (Centre International de Développement et de Recherche) - 17 rue de l’Hermitage 60350 AUTRECHES - France - Tél. 33(0)3 44 42 71 40 - France - www.cidr.org - groupecidr (@) groupecidr.org

contact plan du site mentions légales