español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Projet d’appui au développement rural de la Province de l’Azuay -PADRUPA, 1991-1994- en Equateur

Marguerite BEY

10 / 1993

Le CICDA (Centre International de Coopération pour le Développement Agricole)travaille en Equateur depuis 1984, dans la province de l’Azuay. Etant donné le contexte socio-économique et politique de l’Equateur,la problématique agraire de cette province, la convergence et la complémentarité d’affinité, de préoccupation et d’objectifs, quelques institutions ont manifesté un intérêt croissant pour travailler de façon coordonnée. Ceci devrait permettre de mieux comprendre la dynamique du secteur rural, appréhender les principaux goulôts d’étranglement du développement, rechercher des solutions concrètes aux problèmes des paysans, mettre au point une stratégie régionale de développement rural plus équitable. Ainsi, depuis 1989 la Coordination Provinciale des Organisations Paysannes de l’Azuay (CPOCA), l’université de Cuenca et le CICDA ont donc mis en place conjointement des programmes qui tendent à répondre à ces préoccupations. Ils ont formulé un Projet d’Appui au Développement Rural de la Province de l’Azuay (PADRUPA)pour une durée de 4 ans (1991-1994), qui reprend et renforce les activités déjà mises en place. Cinq objectifs ont été priorisés:

1- Renforcer les capacités productives des paysans minifundistes de 3 paroisses, en les aidant à adapter leur systéme de production aux conditions écologiques et socio-économiques actuelles.

2- Faciliter l’accés des groupements paysans de la province à des références techniques et organisatives déjà mises en place dans d’autres régions du pays, pour qu’ils puissent effectuer leur propre recherche, réaliser diverses expérimentations "in situ", définir des priorités d’action et préciser leurs "projets de développement local".

3- Appuyer le processus d’évaluation et d’auto-diagnostic mis en oeuvre par la CPOCA, les accompagner dans l’analyse de la réalité agraire et la formulation de nouvelles politiques d’intervention visant à répondre aux problémes réels des paysans.

4- Promouvoir une recherche et formation universitaire reliées à la problématique agraire, au secteur paysan, au développement rural de la région.

5- Ouvrir des espaces de réflexion et de travail qui permettent aux divers "acteurs du développement" de la région de se rencontrer et de confronter leurs analyses.

Huit programmes de travail ont été définis pour atteindre ces objectifs. 1- Activités de recherche/développement (diagnostic,expérimentation, action). 2- Organisation d’échanges paysans. 3-Appui à l’auto diagnostic des organisations paysannes de la CPOCA. 4- Développement de la recherche universitaire en milieu rural. 5- Organisation de séminaires de travail sur la problématique agraire régionale. 6- Mise en place et formation d’une équipe stable de techniciens. 7- Renforcement d’un centre de documentation axé sur la thématique agraire. 8- Diffusion des résultats des activités réalisées. Cela permet à chaque sous programme d’être financé de maniére autonome. Le CICDA, au moyen d’une équipe pluridisciplinaire de professionnels equatoriens, assure la gestion et la coordination générale de l’ensemble du projet. L’université et la CPOCA forment chacune un comité de coordination interne , qui participeront aux évaluations et aux programmations annuelles.

Mots-clés

production agricole, développement rural, évaluation, ONG, bailleur de fonds, paysan, formation, organisation paysanne


, Équateur, Azuay

Commentaire

Le projet PADRUPA est récent et il faudrait attendre quelques temps (notamment l’évaluation à mis parcours ou l’évaluation finale)pour pouvoir juger ses résultats. Les objectifs semblent ambitieux, mais la dynamique crée est intéressante.

Notes

Contient des tableaux de financements et cartes.

CICDA: Centre International de Coopération pour le Développement Agricole

Source

Rapport

KIBLER, Jean François, CICDA, 1990 (EQUATEUR)

CECOD IEDES - 162 rue Saint Charles, 75015 Paris, FRANCE. Tel 33 (1) 45 58 48 99 - Fax 33 (1) 45 57 31 69 - France

contact plan du site mentions légales