español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Migrants, un toit, un droit

Un séminaire qui veut promouvoir une meilleure intégration des immigrés dans la filière logement

Mohammed MAZOUZ

07 / 1993

ORIGINES : cette fiche est inspirée d’un séminaire organisé par l’UNAFO, le 10 et 11 décembre 1992 à Paris, sous le titre "Migrants, un toit, un droit". Ce travail a fait l’objet d’orientations sélectives. La population ciblée au centre du débat sont les immigrés résidents dans les foyers d’hébergement. La finalité et le but visés sont en lien avec la volonté d’insertion meilleure des immigrés par la filière du logement. La procédure fait appel à une recherche méthodologique intégrant des moyens diversifiés pour informer et former tous ceux qui dans les associations membres de l’UNAFO souhaitent concrétiser cette finalité. Ce séminaire a accueilli des experts et des responsables de haut niveau parmi lesquels : le promoteur de la loi BESSON sur le logement social, le Secrétaire du Haut Conseil de l’intégration, le représentant du F.A.D. (Fond d’action sociale)organisme qui finance les actions destinées aux travailleurs immigrés et leurs familles, le représentant du Ministère de l’Equipement.

Pendant deux jours les participants ont apportés des réponses aux questions suivantes:

1 - Quels changements apporter aux pratiques sociales, liées au logement et comment les gérer?

2 - Gérer aujourd’hui les structures d’hébergement en vue d’un mieux vivre et d’une meilleure insertion des résidents compte tenu du contexte socio-économique et culturel actuel.

3 - Comment mettre en place, soit dans sa redéfinition, soit dans son application le projet associatif, compte-tenu des réalités du terrain?

Ce séminaire avait comme objectifs : l’enrichissement de la Charte d’accompagnement social lié au logement, la réalisation d’un "guide-mode-d’emploi", et le développement de la communication. La situation a bien changé dans les foyers, qui ne logent pas uniquement des immigrés, mais des exclus et des marginaux. La nouvelle orientation est d’utiliser au maximum les possibilités financières offertes par les dispositifs de droit commun et de ne plus s’adresser uniquement aux seules sources de financement. il faut tenir compte de la réalité des immigrés et travailler avec eux comme acteurs à part entière et non comme des acteurs à part. Le séminaire a soulevé la question des immigrés qui sont à la retraite et n’ont plus de projet de retour dans les pays d’origine mais qui se heurtent à des difficulté de faire venir leurs épouses. Cette difficulté réside dans la loi et la procédure qui gèrent la réunification familiale. Sans logement "officiel", l’immigré ne peut vivre en famille, logement difficile à trouver même pour des Français. Les participants au séminaire ont évoqué la possibilité d’aménager le foyer pour répondre à cette demande.

Mots-clés

recherche action, accès au logement, logement, immigré, méthodologie, formation, information, prospective


, France, Paris

Commentaire

La situation des immigrés a bien changé, ils ne considèrent plus leur présence en France comme provisoire, ils sont destinés à y vivre durablement. Leur situation en matière de logement ne mérite plus d’être gérée par des organismes qui décident à leur place. Ils sont appelés aujourd’hui à prendre des initiatives et à chercher les moyens qui répondent à leur propres besoins. Même dans les foyers on assiste aujourd’hui à certaine appropriation de l’espace du foyer, comme l’utilisation d’une salle pour la prière.

Le vieillissement des immigrés anciennement installés en foyer est un problème, rares sont ceux préparés pour le résoudre. Il dépasse par son ampleur la construction d’un logement. Le vieillissement des immigrés pose un problème parce que les pays d’accueil et les pays d’origine ont considéré l’immigration comme provisoire. Les travaux du séminaire n’ont pas abouti à des conclusions heureuses, par contre le participants ont exprimé leur volonté de poursuivre la réflexion et l’action avec les immigrés.

Notes

PROJET CORAUX. OTTOLINI, Cesare. VIA TONZIG 9. 35129 PADOVA. ITALIA. TEL +49/8070124. FAX +49/8075790

Source

Compte rendu de colloque, conférence, séminaire,…

FIEVET, Michel, UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS GESTIONNAIRES DES FOYERS DE TRAVAILLEURS MIGRANTS

Projet Coraux - Via Tonzig, 9. 35129 Padova, ITALIA - Tel (19)39 49 807 01 24 - Fax (19)39 49 807 57 90 - Italie

contact plan du site mentions légales