Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

La notion de genre, un outil conceptuel indispensable

Et une approche stratégique et politique pour plus de justice sociale

Vanessa GAUTHIER

01 / 2008

Le « genre » c’est quoi ?

Les différences entre les hommes et les femmes sont de deux ordres :

  • biologiques (par exemple le système reproductif)

  • sociales (par exemple les rôles assignés au sein de la famille : la femme en charge des tâches domestiques, l’homme comme soutien financier de la famille et représentant de l’autorité)

La notion de « sexe » renvoie aux caractéristiques purement biologiques qui différentient hommes et femmes. Par opposition à « sexe », la notion de « genre » renvoie aux différences sociales entre hommes et femmes.

L’articulation entre les différences sociales et biologiques est souvent très complexe. Nombreuses sont les personnes qui attribuent à des éléments sociaux une dimension « naturelle ». L’inverse est aussi vrai.

Autrement dit, le genre révèle la construction « sociale, historique, sociologique et culturelle de ce qu’est (ou devrait être) une femme ou un homme, le féminin ou le masculin » (Borghino, 2003).

Le « genre » recouvre « cet ensemble de règles implicites et explicites régissant les relations femmes/hommes et leur attribuant des travaux, des valeurs, des responsabilités et des obligations distinctes. Ces règles s’appliquent à trois niveaux : le substrat culturel (normes et valeurs de la société), les institutions (famille, système éducatif et de l’emploi… etc.) et les processus de socialisation, notamment au sein de la famille ».(cf. 100 mots pour l’égalité - Publication de la Commission Européenne – 1998, cité dans Béatrice Borghino, Genre et sexe, quelques éclaircissements : www.genreenaction.net/spip.php?article3705)
« Genre ≠ sexe biologique
Genre = construction sociale acquise des identités de sexe
Genre ≠ femmes
Genre = interaction sociale entre hommes et femmes »

Extrait de la présentation de Genre en action pour la Journée « Genre et solidarité internationale » 12 décembre 2006

Une notion aux contours parfois incertains

Le concept de « genre » est à l’origine anglophone, il vient du mot « gender », mais, exporté en France dès les années 1980, il a aussi été conceptualisé par des féministes et sociologues françaises.

En France, on a longtemps parlé de « catégorie de sexe », de « rapport social de sexe », ou encore de « rôles sexuels ». Le terme «genre» s’est petit à petit fait sa place et est aujourd’hui intégré dans la recherche française. Cependant, il reste encore mal accepté par un certain nombre d’acteurs et d’institutions francophones, notamment dans le milieu de la solidarité internationale.

Au-delà de cette tension entre les différentes terminologies existantes, on remarque que le genre est une notion fluctuante, difficile à délimiter, qui évolue dans le temps et l’espace.

Les représentations du « masculin » et du « féminin » peuvent en effet être différentes :

  • entre les sociétés,

  • au sein d’une même société,

  • d’un individu à l’autre,

  • chez un même individu (qui a des représentations mouvantes au cours de sa vie)

Un outil pour l’action

Malgré sa complexité, due notamment à sa dimension fluctuante, la notion de genre est un outil conceptuel indispensable pour penser et analyser une société donnée car les rapports hommes femmes y sont souvent déterminants. Elle s’ajoute à toute analyse en termes de classe sociale, origine ethnique, âge, etc.

En somme, le genre est un concept qui permet de compléter l’analyse des différents rapports sociaux de pouvoir, un outil qui oblige à prendre en compte les rapports sociaux de sexe et à adapter les projets et les programmes à une réalité objective, mais aussi une dynamique qui permet d’agir sur les rapports sociaux de genre et de réduire les inégalités qui les caractérisent.

Quelques références

  • Dictionnaire du féminisme, PUF, 2000.

  • Béatrice Borghino, Genre et sexe, quelques éclaircissements : www.genreenaction.net/spip.php?article3705

  • Haut Conseil de la Coopération Internationale, Intégrer le genre dans les actions de coopération et de solidarité internationale, 2006.

  • Site de Genre en action www.genreenaction.net

  • Déclaration de la conférence des femmes de la francophonie, Luxembourg, 2000. www.francophonie.org/doc/ txt-reference/decl_luxembourg_2000.pdf

  • L’égalité au travail : relever les défis, Rapport global en vertu du suivi de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et les droits fondamentaux au travail, Conférence internationale du Travail, 96e session 2007, Bureau international du Travail, Genève. Ce rapport peut être consulté en ligne (www.ilo.org/declaration) ou téléchargé.

Peuples Solidaires - 2B rue Jules-Ferry, 93100 Montreuil, FRANCE - Tél. : 01 48 58 21 85 et 10 quai de Richemont, 35000 Rennes, FRANCE - Franca - www.peuples-solidaires.org - info (@) peuples-solidaires.org

contacto mapa do site menções legais