Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Stocks de déchets nucléaires entreposés pour stockage

09 / 2005

On décrit ici les principales catégories de déchets hautement actifs et moyennement actifs à vie longue déjà conditionnés et entreposés dans l’attente d’une solution définitive – tels que recensés par l’inventaire national de l’Andra.

Déchets haute activité (HA)

Cette catégorie ne comprend à ce jour que les déchets vitrifiés issus du retraitement du combustible irradié. Il en existe trois types correspondant au retraitement de différents combustibles dans différentes usines (Marcoule puis La Hague) à différentes époques.

Le principal est formé des colis vitrifiés dits CSD-V produits par Cogéma à La Hague, qui enferment, calcinés et incorporés dans une matrice de verre, les produits de fission et actinides mineurs provenant des combustibles usés retraités. Ce verre est coulé dans des conteneurs standards inox. Le colis, un cylindre de 1,40 m de haut et 43 cm de diamètre, contient environ 400 kg de déchet dont 11 kg environ de produits radioactifs. Un colis correspond environ au retraitement de 1,35 tonne de combustible UOX. Outre leur intense dégagement radioactif, ces colis présentent un fort dégagement thermique (1880 W par colis en moyenne à la production) appelé à augmenter dans les colis futurs avec l’augmentation des taux de combustion. Ils sont entreposés en puits ventilés à La Hague en attente de solution définitive.

Le second type est formé de l’ensemble des colis dits AVM, issus du retraitement, arrêté en 1987 (derniers fûts produits en 1997), des combustibles usés de l’ancienne filière UNGG (uranium naturel-graphite-gaz). Les verres, conditionnés en colis inox cylindrique de 1 m de haut et 50 cm de diamètre, pèsent 360 kg environ. Leur contenu radioactif et leur puissance thermique sont sensiblement inférieurs à ceux des colis vitrifiés issus du combustible UOX. Ils sont entreposés en puits ventilés dans des fosses à Marcoule.

Le troisième type correspond aux conteneurs inox de déchets vitrifiés dits PIVER, du nom de l’atelier pilote de vitrification à Marcoule où ils ont été produits entre 1969 et 1973 pour des combustibles dits Sicral de la filière UNGG puis en 1979 et 1980 pour des combustibles du réacteur à neutrons rapides Phénix. Beaucoup moins nombreux, ils sont également entreposés en puits ventilés à Marcoule.

Déchets moyenne activité à vie longue (MA-VL)

Les déchets de moyenne activité à vie longue sont plus nombreux et beaucoup plus variés : l’Andra en dénombre pas moins de 26 catégories dans son inventaire. 15 sont considérées comme déchets conditionnés et en attente de stockage (même si la définition des solutions futures n’exclut pas un éventuel reconditionnement). Ces déchets, dont certains représentent quelques dizaines de m3 contre quelques milliers pour d’autres, sont principalement de trois sortes, provenant essentiellement des activités de retraitement et de l’industrie du plutonium civil et militaire :

  • Les déchets dits « coques et embouts » contenant les matériaux de gainage des crayons combustibles, issus du retraitement du combustible des réacteurs à eau pressurisée à La Hague. D’abord directement cimentés puis aujourd’hui compactés dans des fûts en inox, ces déchets sont entreposés sur le site de La Hague.

  • Les boues de traitement des stations d’effluent des usines de retraitement (La Hague, Marcoule) et des centres d’études nucléaires du CEA (Cadarache, Valduc). Ces déchets sont actuellement entreposés sur les sites où ils ont été produits.

  • Les déchets solides d’exploitation issus des usines de retraitement (La Hague, Marcoule, pour l’essentiel entreposés sur place) et des centres d’études nucléaires du CEA (rassemblés à Cadarache). À ceux-ci s’ajoutent des sulfates de plomb radifères produits par l’usine d’extraction d’uranium du Bouchet, et des colis de sources scellées usagées anciennement stockés au Centre de stockage de la Manche et repris par l’Andra en raison de leur non conformité aux spécifications du centre. Ces deux lots de déchets sont actuellement entreposés au CEA Cadarache.

Déchets HA conditionnés, entreposés en attente de stockage

Déchets HA conditionnés, entreposés en attente de stockage

Déchets MA-VL conditionnés, entreposés en attente de stockage

Déchets MA-VL conditionnés, entreposés en attente de stockage

(1) On indique ici l’origine de la production et/ou le propriétaire. Le site où les déchets sont entreposés peut être différent.

(2) On indique pour les déchets dont la production est achevée le volume total, pour ceux dont la production est en cours le volume fin 2002 et en italique le volume attendu à terme / en 2020.

(3) On donne pour l’ensemble des déchets la radioactivité en 2002 et en italique celle prévue en 2020

Global Chance - 17 ter rue du Val, 92190 Meudon, FRANCE - Franca - www.global-chance.org - global-chance (@) wanadoo.fr

contacto mapa do site menções legais