Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Pelgromhof aux Pays Bas

Aspects sociaux - Aspects juridiques – administratifs et politiques - Aspects économiques et financiers - Aspects environnementaux et techniques

Pascale THYS

17 juillet 2009

Pelgromhof aux Pays Bas

Année de construction

1998 – 2001 (5 ans de gestation du projet)

Nombre de logements

169 appartements autonomes

+ 46 appartements en noyau protégé (soins)

Public cible

Personnes de plus de 50 ans, autonomes ou nécessitant des soins

Superficie du terrain

12 000 m2

Coûts de construction

20 millions € pour la construction globale (dont 11,5 pour le bâtiment)

83.000 € par logement en moyenne (environ 75 m2 par logement)

Surcoût lié à la construction écologique durable : 1,02 millions d’€, soit environ 5455 € par logement :

4545 € pour la pompe à chauffage ;

818 € pour le toit de verdure ;

268 € pour le vitrage spécifique dans les espaces chauffés.

Coûts de location

Entre 319 et 635 € selon la taille des logements

Aspects écologiques

Toit de verdure ; matériaux de construction écologiques et dégradables ; chauffage par rayonnement ; bassin de retenue des eaux pluviales ; plomberie à faible consommation d’eau

Partenariat

ASWZ – Algemene Stichting Woningbouw Zevenaar (Fondation pour le logement social à Zevenaar)

Pelgromstichting (Fondation Pelgrom)

Partenaires : Le Vice Ministre et la Ville de Zevenaar

Montage financier

Pelgromhof a bénéficié de subventions d’encouragement à la construction durable et écoénergétique des ministères du Logement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement et des Affaires économiques.

Responsables techniques

Architecte : Frans van der Werf, Organic Architecture and Urban Development

Entrepreneur : Thomasson Dura b.v.

Conseillers techniques : B.V. Adviesburo Installatietechniek T & H

Société de génie construction : Hiddinga Heijckmann

Aspects sociaux

Aménagement personnalisé du logement – maintien dans le logement

Les résidants bénéficient d’un service de consultation et de conseils personnels pour l’aménagement de leur logement. Durant la phase de construction, on établit une distinction nette entre le gros Ĺ“uvre et les éléments incorporés. Chaque logement est conçu de manière à répondre aux besoins et aux souhaits de ses occupants. Ce degré de liberté dans le choix de l’aménagement de chaque appartement n’est pas courant aux Pays-Bas, mais il contribue à la qualité de vie des résidants.

La participation active des nouveaux habitants a pris la forme d’un espace vierge à remplir : munis de l’espace total de leur futur logement et de petits papiers représentants les divers éléments d’un logement (cuisinière, bain, lavabo, toilettes, etc.) à coller sur une feuille aux dimensions de ce logement, chacun a pu imaginer l’intérieur qu’il souhaitait.

Les logements et les méthodes de construction souples ont permis aux résidants de concevoir leur logement en fonction de leurs besoins et de leurs goûts. Par « souple », il faut aussi entendre qu’il existe plusieurs modes d’occupation au sein de l’ensemble, l’accent étant mis sur l’adaptation du logement au mode de vie individuel de chacun. Grâce à ces caractéristiques, les résidants n’ont plus à quitter leur logement pour des raisons de santé quand ils vieillissent.

Santé - activités

L’utilisation d’un système de chauffage par rayonnement à partir du sol contribue à réduire les mouvements d’air qui transportent des particules de poussière pouvant irriter les personnes qui souffrent d’asthme et d’autres problèmes respiratoires. De plus, ce système de chauffage distribue la chaleur de façon plus uniforme dans l’espace, offrant ainsi un niveau de confort convenable à une température de l’air inférieure (ceci étant aussi plus sain).

Le centre communautaire offre aux résidants de nombreuses possibilités de formation personnelle dans le domaine des arts, des sports et du bénévolat, ainsi que d’autres activités.

Le centre communautaire comprend une cuisine, une salle à manger, une bibliothèque, un amphithéâtre, des salles de réunion et d’activités, un garage de stationnement.

Cadre de vie

L’aménagement et l’architecture de type « organique » favorisent des formes et des couleurs inspirantes au lieu de lignes droites et de pavillons rectilignes, ce qui permet de créer des espaces agréables à l’intérieur des appartements et du centre communautaire, ainsi qu’à l’extérieur.

Pelgromhof procure un environnement écologique intégré qui comprend une cour de verdure intérieure agrémentée de plans d’eau vive, d’étangs contenant des poissons, d’arbres, de fleurs, d’arbustes, d’oiseaux, de sites de nidification et, enfin, d’un air naturellement purifié.

Aspects juridiques – administratifs et politiques

Public prioritaire

Personnes de plus de 50 ans, autonomes ou nécessitant des soins (elles habitent alors dans le noyau protégé).

Les logements mis en location le sont durant toute la durée de vie de ces personnes. L’accent est mis sur les besoins de convivialité, de sécurité, d’accessibilité et d’adaptabilité du milieu résidentiel.

Juridiquement : une fondation

Le bâtiment a été érigé sur un ancien site comprenant une laiterie et un centre de soin géré par la Fondation Pelgrom. Cette Fondation a été fondée par le Pasteur Pelgrom, qui a laissé un testament stipulant que ses biens devraient servir à aider les pauvres et les orphelins.

Communication de voisinage

Certains voisins s’étant opposés au projet dès le départ, ASWZ a favorisé la participation des résidants du secteur. Ces derniers ont été tenus informés de la progression des travaux au moyen de comptes rendus ponctuels, de réunions publiques et d’un bulletin de nouvelles.

Aspects économiques et financiers

Subsides

Les Ministères du Logement, de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement et des Affaires économiques ont octroyé au projet des subsides d’encouragement à la construction durable et écoénergétique.

Coûts de construction

Coût du bâtiment = 11,5 millions d’€ààà —- Coût total = {{{20 millions d’€

Surcoût lié à l’écodurabilité du bâtiment = 1,02 millions d’€ (soit + 9,7%)

Ce surcoût écodurable est lié à la pompe à chauffage, le toit de verdure et l’isolation thermique spécifique (voir chiffres par logement sur la fiche technique).

Une étude comparative a montré que le surcoût lié à la construction était amorti lors de l’usage du bâtiment. La construction « éco-durable » devient dès lors « éco-nomique » :

Pelgrom Hof Construction traditionnelle

11,5 millions € Coût de construction 10,5 millions €

+ 1 million € Surcoût construction

7,6 millions € Coût d’usage sur 75 ans 9,7 millions €

Surcoût d’usage  + 2,1 millions €

Les bénéfices sont réalisés sur :

1. Moindres coûts énergétiques du bâtiment (chauffage – eau chaude)

2. Moindres coûts d’entretien (choix de matériaux durables)

3. Durée de vie du bâtiment (75 ans au lieu de 50 habituellement)

4. Bénéfices sociaux (santé, bien-être, etc.)

Aspects environnementaux et techniques

Energie

Les appartements ont un coefficient d’efficacité énergétique de 0,97 à 1,00. L’ensemble est chauffé au moyen d’une installation incorporée au plancher, laquelle est constituée de conduites d’eau ovales. Lorsqu’elles sont chauffées, les conduites deviennent flexibles et vont s’appuyer d’elles-mêmes contre le béton. Une thermopompe chauffe l’eau à l’intérieur des conduites à une température pouvant atteindre 45 °C. Le transfert de chaleur dans cette installation est de 20% supérieur à celui que procure les systèmes classiques de chauffage par rayonnement à partir du sol.

www.habitat-participation.be/dph/Pelgronhof 1.jpg

L’agréable système de chauffage à Pelgromhof est obtenu grâce à l’utilisation d’une pompe à chaleur. Les sorties de la pompe à chaleur ont été optimalisées en connectant celles-ci au système de chauffage au sol (un système à basse température).

(Illustration : Techneco BV, Leidschendam)

 

Installations pour économiser l’énergie

Valeurs RC (Résistance de la construction)

masse au sol

murs extérieurs

toiture

(standard minimum = 2.5 Watt/m2 Kelvin)

3.1 W/m2 K

2.9 m2 W/m2 K

3.5 m2 W/M2 K

Air isolation (QV ; 10) 0.55 dm3/s/m2

Valeur U des vitres 1.3 – 1.5 W/m2K

Système de ventilation Entrée naturelle et sortie mécanique via la pompe à chaleur

Alimentation en eau chaude Pompe à chaleur individuelle sur le système de ventilation d’air

Chauffage Chauffage au sol

 

Durée de vie utile et déchets

L’utilisation de matériaux durables donne à l’ensemble une durée utile de 75 ans, alors qu’il s’agit de 50 ans habituellement, ce qui réduit les répercussions sur l’environnement en terme d’entretien et de démolition.

Les déchets de construction sont recyclés sur place en huit catégories distinctes : ciment propre ; bois propre ; verre propre ; papier et carton ; fer et autres métaux ; plastiques autres que le PVC ; petits déchets chimiques dans un contenant fermé ; autres matériaux.

Matériaux

Le bâtiment comprend un toit de verdure : sur les toits de Pelgromhof sont plantées diverses variétés d’orpin, une plante grasse qui fleurit à différentes saisons, ce qui la rend utile l’année durant. Les orpins résistent à la fois à la sécheresse et à la pluie abondante et exigent très peu d’entretien. Les toits couverts de verdure produisent de l’oxygène, absorbent l’eau de pluie et permettent à cette dernière de s’évaporer graduellement. Ils permettent également de ralentir l’assèchement du sol. L’eau de pluie excédentaire est dirigée vers l’étang à trois niveaux de la cour intérieure.

Matériaux sains utilisés

utilisation réduite de ciment dans l’ensemble ;

béton de construction et tuiles de béton composés à 20% de granulats de béton brisé ;

plâtre naturel pour les plafonds projetés ;

pourcentage élevé de calcaire coquillier dans le mortier ;

préférence aux essences de bois renouvelables comme le châtaignier, le robinier et le pin cultivés ;

thuya rouge à résistance naturelle pour une utilisation extérieure ;

murs porteurs faits de briques de sable-chaux ;

fenêtres – cadres de fenêtre intérieurs en thuya rouge ; section spéciale pour la ventilation à la partie supérieure de la fenêtre, double vitrage valeur K de 1,3 ;

cadres de fenêtres intérieurs en bois ;

isolant de laine minérale ;

peinture naturelle à base d’huile de lin et de résine naturelle utilisée pour l’extérieur et pour l’intérieur. Bien qu’elle exige un certain entretien, la peinture naturelle, à la différence des peintures synthétiques, ne requiert pas un brûlage et une nouvelle application tous les 25 ans. Etant donné que Pelgromhof a une durée utile prévue de 75 ans, l’utilisation de peintures naturelles réduit considérablement les coûts et la quantité de déchets chimiques.

www.habitat-participation.be/dph/Pelgronhof 2.jpg

Cette image illustre une vue en coupe du bâtiment et des installations écoconstructives

  • Les toits sont en végétation (orpin)

  • Mortier de ciment et chaux sont utilisés pour la maçonnerie. Méthode testée durant le travail avec évaluation positive.

  • Peintures de produit naturel : à base d’huile de lin avec de l’huile de citron (intérieur) ou gomme de térébenthine (extérieur), et une peinture veinée traditionnelle scandinave

  • Recouvrement du sol (anhydrite – gypse). Ceci produit un sol plus compact qu’avec les techniques habituelles de plancher en ciment et a un aspect positif sur les caractéristiques de flux de volume d’air (qv ;10) dans les logements. Ce bon taux d’isolation au sol empêche les moisissures, le radon et les odeurs de pénétrer dans les logements via les interstices.

Illustration : Bureau d’architectes Frans van der Werf, Amsterdam

Palavras-chave

inovação social, luta contra a exclusão, acesso a moradia, solidariedade, vinculo social


, Países Baixos, Pelgromhof

dossiê

Logement collectif pour les personnes âgées aux Pays-Bas

Notas

Coordonnées utiles

ASWZ + Pelgromhof

Mme Karen Palm

Directiesecretaresse ASWZ

Arnhemseweg 81

6901 DV Zevenaar, Postbus 54

6900 AB Zevenaar

Tél : +31 / 316 – 58.03.58

Fax : +31 / 316 – 52.38.30

Mail : ASWZ

site web : ASWZ

SEV

Mme Claudia Bouwens

Programmabegeleider Stedelijke Vernieuwing

Postbus 1878

3000 BW Rotterdam

Tél. : +31 / 10 – 282.50.55

Fax : +31 / 10 – 411.42.11

Mail : SEV

Site web : SEV

Fonte

Entrevista

Sources d’information utilisées :

Sustainable Building – Frameworks for the Future, Publ. By National Dubo Centrum, éd. SEV et Novem, Rotterdam, octobre 2000, Rotterdam, Pays Bas, pp 116.

SCHL - Société canadienne d’hypothèques et de logement – site web sur des expériences en écoconstruction SCHL (une grande partie des informations ci-dessus est issue de ce site canadien).

Site web Habraken

Renseignements fournis par Madame Palm, Secrétariat de Direction de ASWZ et Madame Bouwens de la Fondation SEV.

Visite du projet Pelgrom Hof en novembre 2002.

Habitat et Participation - Place des peintres 1/004, 1348 Louvain-La-Neuve, BELGIQUE - Tél. (32) 10 45 06 04 - Fax (32) 10 45 65 64 - Bélgica - www.habitat-participation.be - hep (@) tvcablenet.be

contacto mapa do site menções legais