Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Ressources humaines et compétitivité de la Corée du Sud

Ce qui unit le peuple coréen est d’une supériorité écrasante par rapport à ce qui le divise

Pierre JUDET

09 / 1996

Impressions d’un syndicaliste français de retour de mission (1987)en Corée du Sud.

Ce séjour en Corée du Sud et au Japon constituait une première prise de contact avec les pays de l’Asie de l’Est. La vitalité que nous avons pu observer est impressionnante et, devant un tel déplacement du centre de gravité de la planète, nous ne pouvons, dans un premier temps, que voir se renforcer nos craintes d’une certaine marginalisation des nations de notre vieux continent.

La force des valeurs morales héritées du confucianisme, aguerrie par l’histoire de ces peuples, entretenue en permanence par une nature peu clémente et avare de ressources énergétiques et de matières premières, induit aujourd’hui chez les acteurs économiques une mentalité de "gagneurs".

Depuis la fin de la guerre de Corée et contrairement à d’autres pays de l’Asie du Sud-Est, l’absence de conflits internes majeurs a favorisé la pérennité des taux de croissance exceptionnels.

Bien sûr, il ne saurait être question de minimiser la soif de liberté des Coréens du Sud mais le sentiment que j’ai pu éprouver au cours de ce voyage est très différent de celui que j’avais a priori au départ après lecture de la presse française.

Mon impression dominante est que, ce qui unit le peuple coréen me paraît d’une supériorité écrasante par rapport à ce qui le divise.

Aujourd’hui, la Corée a entamé un processus de démocratisation et ce pays que l’approche des Jeux Olympiques met de plus en plus sous les feux de l’actualité, paraît avoir de bonnes chances de gérer sa mutation en évitant des soubresauts susceptibles de remettre en cause son développement.

Ce qui me paraît frappant, c’est la faculté de faire partager au plus grand nombre de vastes objectifs macro-économiques et, ce qui est mieux encore, d’atteindre les objectifs annoncés.

La Corée a certes une génération de retard technique sur le Japon mais la continuité dans la rapidité de son taux de croissance n’a pas de précédent.

La puissance de travail, la durée qui lui est consacrée sont évidemment des facteurs importants. Je crois, cependant, qu’un pays comme la Corée dont le niveau de vie des habitants vient de doubler en sept ans, garde des marges de manoeuvre considérables lui permettant de conserver, pendant longtemps, une excellente compétitivité tout en poursuivant une amélioration rapide du niveau de vie des salariés.

Palavras-chave

mundialização, crescimento econômico, cultura e desenvolvimento, sistema de valores, repartição dos rendimentos, qualidade de vida


, Coreia do Sul

Comentários

Ce témoignage d’un syndicaliste français est d’autant plus frappant que sa mission s’est déroulée en août 1987 à l’époque où ont éclaté, pour la première fois en Corée, des dizaines de grèves très dures...

Fonte

Relatório

CHAFFIN, J.P., Impressions personnelles d'un syndicaliste. Mission CEREQ, 1987/09 (France)

IREPD (Institut de Recherche Economique Production Développement) - UPMF BP 47, 39040 Grenoble Cedex. Tel 04 76 82 56 92. Fax 04 76 82 59 89 - Franca - web.upmf-grenoble.fr/lepii - lepii (@) upmf-grenoble.fr

contacto mapa do site menções legais