Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Samsung prépare son internationalisation

Pierre JUDET

11 / 1996

Samsung, le premier groupe industriel coréen (Chaebol), emploie plus de 150 000 personnes et a un chiffre d’affaires qui s’élève à plusieurs dizaines de milliards de US dollars. Depuis quelques années, Samsung investit à l’étranger ; c’est pourquoi le groupe a décidé de familiariser son personnel avec la réalité économique, sociale, culturelle du monde extérieur.

Dans le cadre de sa campagne d’internationalisation, le groupe coréen affiche tous les jours un mot d’anglais ou de japonais dans les toilettes. Les cadres qui doivent partir à l’étranger effectuent au préalable un mois de stage ; au programme : réveil tous les matins à 5 H 30, jogging, méditation et cours pour apprendre à se tenir à table, à danser et à éviter le harcèlement sexuel. De plus, la société envoie ses recrues les plus prometteuses passer un an à l’étranger avec mission de "flâner", observer les gens, développer des goûts internationaux et, bien sûr, apprendre la langue. Ce programme coûte cher : 80 000 US $ par personne pour une année (environ 400 000 F.). Mais on est convaincu chez Samsung qu’une telle immersion culturelle est payante dans la mesure où elle permettra de mieux cerner la demande réelle du client.

Le bon rapport d’un stage d’un an à l’étranger est celui où le stagiaire parle moins de travail que de modes de vie, de goût des consommateurs, etc.

Lors du stage destiné aux dirigeants se rendant à l’étranger, une bonne partie du temps est consacré à expliquer les différences de statut en Occident. On apprend aux stagiaires à ne pas demander aux femmes qui postulent pour un travail si elles sont mariées ou ont l’intention de le faire ni de s’enquérir de leur religion, etc.

Les employés de Samsung qui reviennent de l’étranger se rendent compte qu’il y a beaucoup à faire. A Séoul, note l’un d’entre eux, tout prend beaucoup plus de temps. Un aure grand changement international est en marche chez Samsung : il concerne les chaussettes blanches que tous les hommes d’affaires coréens portent avec leur costume. Sauf, en général, ceux qui ont travaillé à l’étranger...

Palavras-chave

mundialização, estudo de mercado, acesso ao mercado, adaptação as mudanças culturais, investimento


, Coreia do Sul

Comentários

La Corée du Sud, appelée parfois le "royaume ermite", tellement il était replié sur lui-même, est en train de s’ouvrir et d’investir massivement à l’étranger au point que le gouvernement freine les sorties de capitaux tout en soutenant le mot d’ordre d’internationalisation des mentalités.

Fonte

Artigos e dossiês

Courrier international in. Courrier international, 1993/01/28 (France)

IREPD (Institut de Recherche Economique Production Développement) - UPMF BP 47, 39040 Grenoble Cedex. Tel 04 76 82 56 92. Fax 04 76 82 59 89 - Franca - web.upmf-grenoble.fr/lepii - lepii (@) upmf-grenoble.fr

contacto mapa do site menções legais