Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Recherches scientifiques et usage populaire des plantes médicinales dans la région des Caraïbes

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

08 / 1995

Pour celles et ceux qui mesurent le poids de l’influence des traditions africaines dans certaines régions des Amériques, il est intéressant de savoir ce qui s’est fait en matière de recherche dans ces régions. On relève ainsi une autre approche utilisée dans l’usage de plantes médicinales, dans une région de l’Amérique latine, organisée par le programme TRAMIL. Ce programme porte sur une recherche appliquée sur la médecine traditionnelle populaire de Haïti, de République Dominicaine et des autres îles. Il est né en 1982 grâce à un effort commun d’ENDA-Caraïbe, du Laboratoire des Substances Naturelles de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Port-au-Prince, de la Fédération des associations de paysans de Zambrana-Chacuey en République Dominicaine et du dispensaire SOE de Thomonde sur le Plateau Central d’Haïti, en vue de l’amélioration et de la rationalisation des pratiques médicinales populaires fondées sur l’utilisation des plantes médicinales.

Pour renforcer les échanges sur les expériences réalisées, ont été organisés des séminaires (Haïti, 1984; République Dominicaine, 1986; Cuba, 1988; Honduras, 1989). L’ensemble de ces travaux a été cofinancé par les Ministères de la Santé Publique de chaque pays et par des bailleurs de fonds gouvernementaux d’Autriche, de Suisse, de Suède et de France.

Le programme TRAMIL s’appuie essentiellement sur les travaux du groupe SNPG (Savoir naturel populaire de Guadeloupe)et des banques de données d’une série d’organismes: NAPRALERT, Institut Max-Planck de l’University of Illinois, USA; Agence de coopération culturelle et technique francophone; Centre national français de recherche scientifique; Fundacao Brasileira de Plantes Medicinais; ITAUTEC.

Les initiateurs de cette recherche appliquée avaient comme objectif la diminution du coût de la thérapeutique médicamenteuse. Il fallait mettre à la disposition des populations et du personnel soignant de base des connaissances pratiques pour le traitement, par les plantes, de certaines affections courantes. Pour ce faire ils ont mis en oeuvre le programme TRADIF qui établit pays par pays, île par île, une stratégie de diffusion, adaptée aux réalités locales, des résultats des recherche, tant au niveau du corps de santé qu’au niveau populaire.

Priorité a été donnée aux régions où les enquêtes ont été effectuées: en Colombie, à Bosa, bidonville de Bogota; au Costa Rica sur la côte caraïbe; à l’île Dominique, 8 communautés du littoral; au Guatemala auprès des populations afro-caraïbes du littoral atlantique; à Haïti à St Michel de l’Attalage (au Nord), Carice (Nord-Est)et Gris-Gris (au Sud); au Honduras, auprès d’une minorité ethnique noire de Garifunas de la côte atlantique; en République Dominicaine à Zambara et Manganogua, à Monte Plata (Est)et Altamire (Nord). Ces enquêtes se sont déroulées entre 1982 et 1989, autour de 1762 familles et ont été réalisées par un ensemble d’organisations et de personnes: SPAT (Small Project Assistance Team), MCA (Movement for Cultural Awareness), Centro Mesoamericano de Estudios sobre Tecnologia Apropioda, Agence Française des Volontaires du Progrès, Centre d’Etude et de Coopération Internationale, Service Oecuménique d’Entraide, le Président de TRAMIL, Lionel Robineau et Bernard Weninger. D’autres enquêtes sont en cours à Antigua, Belize, Cuba, Grenade, Guadeloupe, Martinique, Nicaragua, Porto Rico, San Andres, Sainte Lucie et au Vénézuela.

Une telle méthode a permis à TRAMIL de faire une classification des plantes en tenant compte des renseignements apportés par les enquêtes ethnopharmacologiques relatives à l’usage d’espèces médicinales pour des besoins de santé particuliers.

Palavras-chave

estudo comparativo, planta medicinal


, Haiti, Caribe, Honduras, América Central, Colômbia, Venezuela, Saint Domingue

Comentários

Ce projet n’aborde pas les connaissances des thérapeutes traditionnels dont, selon TRAMIL, la spécificité nécessite d’autres moyens d’approche. En tous cas, le réseau de collaborations que TRAMIL a mis en route a mis en valeur l’importance de réseaux de coopération et d’approches multidisciplinaires, ou mieux interdisciplinaires, où ethnologues, botanistes, pharmacognosistes, pharmacologues, médecins et gens du terrain partagent et combinent leurs savoirs.

Fonte

Actas de colóquio, seminário, encontro,…

ROBINEAU, L., PRELUDE, Vers une pharmacopée caraïbe : Actes du séminaire TRAMIL, Tela, Honduras, Novembre 1989, ENDA-Caraïbes, 1991/11/04 (SAINT DOMINGUE)

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Bélgica

contacto mapa do site menções legais