Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Des solutions à l’accompagnement de processus

Evolutions quant au rôle du Projet

Pierre DE ZUTTER

04 / 1993

Le Projet Planification de l’Usage de la Terre, qui fait partie du Cabinet Technique du Ministère de l’Agriculture au Paraguay, avait pour objectif de mettre en place une politique nationale mais ses débuts résultèrent frustrants: presque personne ne s’intéressait à ses propositions ou à ses dénonciations. Il décida d’aller sur le terrain appliquer son modèle de planification et démontrer l’utilité de celui-ci afin de motiver les décideurs nationaux. Terrain - cabinet ministériel, macro - micro, il était pris au piège d’un divorce éternel. Six ans après cette plongée, le Projet n’a plus de modèle à proposer mais croit avoir appris quelque chose. Il ne s’agit pas tant de préciser les rôles respectifs du macro et du micro, ni de choisir l’un ou l’autre, mais de créer les bases du dialogue entre eux et de réapprendre l’art de ce dialogue. On peut articuler le travail macro aux expériences micro et profiter de celles-ci pour stimuler et enrichir les débats macro. Il ne s’agit pas tant de planifier des rapports structurés entre le macro et le micro sinon d’abord de savoir jouer sur les deux tableaux, en fonction des occasions plus que d’un planning. Pour ce faire il est essentiel de "désapprendre" le rôle classique du planificateur et du spécialiste, c’est-à-dire l’obsession pour formuler des solutions, des propositions, des modèles ("On juge l’expert à la quantité de propositions qu’il élabore. Malheur à celui qui s’éloigne de cette norme!"). Car le premier défi du spécialiste est d’écouter, de comprendre et d’interpréter les réponses que la réalité offre à toute action, soit nationale, soit locale. Il ne s’agit donc pas d’aller démontrer ou vérifier sur le terrain la validité ou non d’une solution sinon d’abord d’aller susciter le dialogue à partir des réponses aux actions mises en place. C’est donc dans une optique de processus qu’il faut pouvoir travailler, aussi bien les processus locaux que nationaux, en cherchant à les accompagner, à les appuyer, à apprendre d’eux.

La sensibilité aux processus et la disponibilité aux occasions que ceux-ci offraient a été une des clefs de l’apprentissage du Projet, et aussi de ses déboires avec les tenants de la rigueur "projet". Sur toutes ces questions, le PPUT fournit bien des pistes, quant aux questionnements, quant à des options possibles, mais cela ne fait qu’éclairer d’autres défis de fond: quelles techniques de travail pour une planification nationale "en dialogue" avec le terrain, "en processus"? que faire si les "propositions-solutions" semblent souvent frustrantes? N’y a-t-il pas de propositions à faire? etc. L’avantage du pionnier c’est qu’il s’occupe de tracer le chemin, mais le débat technique sur le type de revêtement, les nécessités de signalisation, le système d’ecoulement des eaux et tant d’autres aspects a lui aussi besoin d’être le plus ouvert possible.

Palavras-chave

relações micro macro, planificação


, Paraguai

Comentários

Dans l’introduction du livre, je signale que cette première partie aurait pu s’appeler "l’art de profiter des occasions". L’art... Oui, car il s’agit d’abord de sensibilité, et de mettre la technique au service de cette sensibilité. D’ailleurs, dans ma tête, je rêvais de pouvoir écrire cette partie sous le titre "la danse du mic-mac" et d’en faire un conte où le micro et le macro, le danseur et le musicien, entreraient en communion, chacun accompagnant l’autre, chacun s’adaptant aux initiatives de l’autre, chacun reprenant à son compte les folies et les règles apparues chez l’autre. Ce n’était pas là le livre pour cette écriture. Mais l’expérience du PPUT, si elle n’est pas "achevée" a beaucoup à offrir quant au vieux dilemme des rapports micro-macro. Ces pages ont justement la prétention de vouloir s’insérer dans un débat d’expériences à ce sujet.

Notas

In la collection :"Serie Debates": "La vaca, la soja y el árbol : Recursos naturales, planificación y desarrollo: experiencias de un proyecto", chap.I. Le PPUT est réalisé par le cabinet technique (GT)du Ministère de l’Agriculture et l’Elevage (MAG)avec la coopération de la GTZ allemande.

Fonte

Livro

DE ZUTTER, Pierre, PPUT=PROJET PLANIFICATION USAGE DE LA TERRE, PPUT, 1993/03 (PARAGUAY), VOL.13

contacto mapa do site menções legais