Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Les enfants au travail dans le tourisme

Une Conférence mondiale qui se tiendra à Genève au printemps 1998 devrait aboutir à une nouvelle convention concernant le travail des enfants

Dora VALAYER

06 / 1998

Malgré les progrès faits dans le monde depuis le siècle dernier, et les législations appliquées dans de nombreux pays pour protéger les enfants contre les formes les plus graves de l’exploitation par le travail, les recherches réalisées au cours de ces dernières années démontrent d’une part que le nombre des enfants au travail dans les pays occidentaux ne cesse d’augmenter, et par ailleurs que la situation de beaucoup d’enfants au travail dans les pays en développement reste souvent dramatique.

C’est pour analyser cette situation et pour engager les pays membres du BIT dans une nouvelle convention internationale destinée à protéger ces enfants contre les formes les plus graves d’exploitation par le travail que le Bureau International du Travail a mis à son programme l’organisation d’une Conférence à la fin du printemps.

L’organisation suisse Arbeitskreis Tourismus und Entwicklung, dont le siège est à Bâle, a lancé un projet qui concernera les enfants engagés au travail dans l’industrie touristique. Il semble en effet que le travail des enfants à l’intérieur du secteur touristique exige une attention et des méthodes particulières d’investigation et de traitement, préalables à des mesures ou des législations spécifiques.

On estime à 13 ou 19 millions le nombre d’enfants et d’adolescents au travail dans le secteur touristique. 10 à 15 pour cent de la main d’oeuvre employée dans le tourisme seraient composée d’enfants et d’adolescents de moins de 18 ans, au travail dans l’hôtellerie, la restauration ou les loisirs. La plupart de ces enfants travaillent dans des conditions difficiles et à la limite de la légalité. Cette estimation ne tient pas compte du nombre des enfants au travail dans le secteur informel du tourisme. Dans la perspective de la Conférence de Genève, des marches d’enfants venus de différents continents sont en train de converger vers Genève, où ils parviendront à la veille de la Conférence.

Palavras-chave

direito da criança, condições de trabalho, trabalho das crianças, acordo internacional


,

Comentários

Dès le début des années 90, la campagne internationale lancée contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme avait démontré l’urgence de prendre des mesures adaptées. De nombreux pays ont progressivement modifié leurs législations pour permettre de coordonner efficacement les efforts indispensables à l’éradication de ce fléau. Une telle coordination doit être envisagée maintenant pour permettre la disparition des formes de travail les plus dangereuses pour les enfants. Beaucoup des emplois, souvent clandestins, sont malsains pour les enfants et mal adaptés (heures de travail prolongées, instabilité de l’emploi, bas salaires, manque de formation. Il est vraisemblable que la mondialisation de l’industrie touristique a pour effet de rendre plus précaires les conditions d’emploi. Par ailleurs, la fréquentation du monde du tourisme, trop souvent associé à l’argent facile, à la drogue, au racisme et à des comportements déshumanisants pour les populations d’accueil est particulièrement dangereuse pour des enfants encore socialement immatures, et les rend plus fragiles devant les risques de la prostitution. Il devient urgent de réunir les données nécessaires pour avoir une juste appréciation de cette situation.

Notas

La présentation du projet est faite par l’Arbeitskreis Tourismus und Entwicklung, le Bureau International du Travail, l’Union Internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, du tabac et des branches connexes, avec le soutien du Département du Développement et de la Coopération

Fonte

Relatório

ARBEITSKREIS Tourismus und Entwicklung, Le travail des enfants dans le Tourisme, 1998

Transverses - 7 rue Heyrault, 92100 Boulogne, FRANCE. Tel 01 49 10 90 84. Fax 01 49 10 90 84 - Franca

contacto mapa do site menções legais