Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Un tourisme durable : De nouvelles pratiques peuvent-elles être attendues des acteurs du tourisme ?

Dora VALAYER

08 / 1997

A la demande d’une organisation anglaise, et publié par WWF, un travail d’enquête a été réalisé par un universitaire auprès de quelques grands acteurs de l’industrie touristique. Ceux qui ont été interrogés sont bien d’accord que le tourisme doit devenir durable, mais..

L’objet de ce document est de passer des textes à une pratique de tourisme plus responsable. A cet effet, les organismes initiateurs de cette démarche ont fait appel aux différentes catégories d’acteurs touristiques, depuis les plus importants tour-operateurs jusqu’aux associations de professionnels. Il s’agissait de faire une évaluation des pratiques en cours, de mettre en évidence les améliorations possibles en vue d’un tourisme plus responsable, et de suggérer les priorités d’actions.

Cette recherche a été menée de façon méthodique, les réponses de chacune des catégories d’acteurs ont été soigneusement recensées et évaluées. La liste des participants a été rendue publique : sur les 69 organismes qui ont accepté de jouer le jeu on relève entre autres Kuoni, Nouvelles Frontières et P0 Travel,Thomas Cook, les hôtels Hilton et British Airways, ainsi que les organisation gouvernementales du tourisme aux Caraïbes, à Chypre, au Kenya et au Zimbabwe. Parmi ceux qui ont refusé leur participation figure le Club Med et la Cunard.

Les conclusions de cette étude sont négatives : il apparaît clairement que les acteurs de l’industrie du tourisme en Grande-Bretagne ne sont pas prêts à mettre en oeuvre des pratiques de nature à modifier les effets actuels du tourisme. Il n’y aura de progrès vers un tourisme responsable que lorsque des réglementations auront été imposées par les gouvernements. L’étude a néanmoins identifié quelques pratiques positives qui, par ailleurs, pourraient apporter à l’industrie touristique des bénéfices non négligeables. Il s’agit alors de trouver les partenaires utiles pour un tourisme durable. Il faut aussi que les consommateurs soient informés et manifestent leurs exigences.

Palavras-chave

turismo, desenvolvimento sustentável, proteção do meio ambiente, rede de comunicação, rede de informação


,

Comentários

Tourism Concern et WWF International ont réalisé par cette étude un travail important dont le résultat a mis en évidence les problèmes actuels tout en analysant des réponses qui ont été cherchées directement à la source des organismes les plus représentatifs du secteur touristique. Le résultat est clair : malgré la bonne volonté avec laquelle des acteurs de l’industrie touristique se sont prêtés à cette recherche, faire entrer le tourisme dans une ère de responsabilité au sens des directives de Rio ne pourra jamais se faire seulement par leur intermédiaire ni à leur seule initiative. Il faudra l’autorité des gouvernements. Mais ceux-ci seront-ils assez indépendants eux-mêmes pour imposer aux grands lobbies du tourisme un changement de nature à protéger les peuples contre les méfaits du tourisme ? On peut regretter que n’apparaisse pas en conclusion de cette enquête la constatation que les consommateurs eux-mêmes, les citoyens responsables ont, par leurs demandes, un rôle primordial à jouer dans une modification à long terme des pratiques actuelles.

Notas

L’auteur de ce document a publié une thèse de doctorat sur le tourisme et le développement en Thaïlande pour les universités d’Oxford et de Londres. Il enseigne la géographie à la London School of Economics à l’Université de Londres.

Fonte

Relatório

FORSYTH, Tim, Tourism Concern; WWF/UK, Sustainable Tourism - Moving from theory to practice, Tourism Concern/WWFUK, 1996 (ROYAUME UNI)

Transverses - 7 rue Heyrault, 92100 Boulogne, FRANCE. Tel 01 49 10 90 84. Fax 01 49 10 90 84 - Franca

contacto mapa do site menções legais