Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Promotion de la lecture et lutte contre l’oisiveté

L’expérience de la bibliothèque municipale de Bafoussam

Joseph FUMTIM

04 / 1998

Capitale de la province de l’Ouest du Cameroun, Bafoussam est l’une des localités les plus sévèrement frappées par l’analphabétisme. En outre, elle est caractérisée par une pénurie en équipements culturels (salle de spectacles modernes ; théâtre ; musées modernes ; gymnases...). C’est donc pour éviter de friser l’illettrisme généralisé que cette ville a été retenue parmi les cinq projets pilotes de lecture publique lancés par le Cameroun avec le soutien de la coopération française.

Ainsi en juin 1991, la Bibliothèque Pilote Provinciale de Bafoussam(BPPB)a vu le jour. Elle compte deux sections (jeune et adulte)et quatre encadreurs dont deux formés. De 1991 jusqu’à nos jours, la BPPB enregistre en moyenne 150 membres régulièrement inscrits par an, à 80% composés d’élèves et d’étudiants. Son responsable, M. Tankou Daniel, n’est pas satisfait de son résultat. Il réagit : " au vu de l’état des lieux peu satisfaisant, nous avons compris qu’il fallait changer de stratégie. Aller vers les lecteurs ". Il s’en est suivi des expositions de livres à des lieux publics (poste, palais de justice, municipalité); des visites guidées et des campagnes de sensibilisation auprès des établissements scolaires ; des animations socio- éducatives pour les jeunes...

Tout en restant dans la même logique, la BPPB travaille en collaboration avec la prison centrale de la même ville, dans le but d’intéresser les détenus à la lecture et aux livres. C’est ainsi que ce pénitencier, pourvu d’une bibliothèque interne, bénéficie des approvisionnements en livres, régulièrement fournis par la BPPB.

Cependant, les activités de la BPPB ne s’arrêtent pas aux seuls livres. Des séances de conte et des représentations théâtrales font partie de ses actions d’éducation et de divertissement. Pour M. Tankou Daniel, " une bibliothèque qui se limite seulement au livre est une bibliothèque vouée à l’échec. Elle a besoin d’une autre activité notamment l’animation artistique et éducative, pour attirer plus de lecteurs. "

Palavras-chave

analfabetismo, campanha de informação, biblioteca


, Camarões, Bafoussam

Comentários

Le noeud gordien de la BPPB, comme de toute bibliothèque, se trouve au niveau du volet animation. Or le dilettantisme qui caractérise les responsables lorsqu’ils abordent ce volet risque, à la longue, d’être préjudiciable. Car, les activités entrant dans cette rubrique sont le plus souvent saisonnières quand elles ne sont pas tout simplement improvisées.

Notas

Tankou Daniel, responsable de la BPPB, BP 995 Bafoussam-Cameroun, Tél(237)442454.

Entretien avec TANKOU, Daniel

Fonte

Entrevista

RIAH CAMEROUN - BP 30332 Yaoundé, Cameroun - Tel (237)23 47 42 - Fax (237)22 15 96 - - Camarões

contacto mapa do site menções legais