Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Nécessité d’hybridation pour des villes durables en Asie du Sud Est : L’expérience de Kuala Lumpur utile au développement d’Ho Chi Minh Ville

Georges THILL, Jean-Paul LEONIS

10 / 2001

Hochiminh-Ville et Kuala Lumpur sont deux centres urbains majeurs de deux nations qui partagent maintes similarités dans la région du Sud-Est asiatique. Il est donc intéressant de voir comment Hochiminh-Ville, dont la concentration démographique concerne, depuis 2000, environ 2.000.000 d’habitants, peut bénéficier de l’expérience d’urbanisation, d’industrialisation et de modernisation de Luala Lumpur, capitale malaise, considérée comme une des cinq nations asiatiques dont la croissance a été la plus accélérée et comme un pays nouvellement industrialisé et où le taux d’urbanisation est le plus élevé.

Kuala Lumpur, dans le passé, était un territoire marécageux et une région sauvage située à la confluence de deux fleuves, Klang et Gambak. L’avantage est que cette région disposait d’une ville portuaire, Swettenham. Aujourd’hui, Kuala Lumpur est devenu une plaque tournante de la région du Sud-Est asiatique, le plus gros centre culturel, politique, financier, économique et social de la Malaisie. Plus de 10% (environ 2.000.000 d’habitants) de la population totale malaise y habite. On y a développé des espaces verts, des routes pédestres, des hectares de zones boisées qui génèrent des bénéfices économiques, en même temps qu’ils constituent des zones vertes nécessaires à un centre urbain.

L’ancien Saigon, actuellement Hochiminh-Ville, présente un paysage analogue. Aussi cette ville peut-elle bénéficier de la façon dont s’est développée Kuala Lumpur. L’intérêt pour l’urbanisation durable, en considérant ces deux villes, pour laquelle Kuala Lumpur devrait être un modèle, selon les deux auteurs, est d’en valoriser non seulement l’environnement vert mais aussi le fait que le centre urbain est multiracial. L’architecture montrant à quel point la diversité culturelle est essentielle à un développement harmonieux si on respecte la diversité de ces caractères liés aux différents peuples, en l’occurrence à Kuala Lumpur, les Britanniques, les Espagnols, les Chinois, les Indiens, les Français, les Arabes, les Japonais, les Américains des Etats-Unis. Autrement dit, le fait d’incorporer matériellement dans une ville à la fois des valeurs traditionnelles et la modernité constitue une garantie de durabilité dont peuvent s’inspirer, pour le développement urbain d’Hochiminh-Ville notamment, les planificateurs et les leaders dans leurs efforts de créer un habitat vivable mais aussi de développer des restaurants, des hôtels, des dancings, des terrains de golf et autres terrains de jeu, en même temps que la construction d’hôpitaux, d’école, de bibliothèques, de laboratoires, etc.

L’urbanisation de Kuala Lumpur peut permettre, par l’échange d’expériences et de coopération entre cette ville et Hochiminh-Ville, qui détient le titre de "Perle de l’Extrême Orient", de trouver dans l’Asie du Sud-Est un processus d’urbanisation générant soutenabilité et auto-soutenabilité urbaine.

Palavras-chave

desenvolvimento urbano, política urbana, moradia urbana, propriedade urbana, planejamento do território, política de meio ambiente, ecologia urbana, democracia participativa


, Sueste asiático, Vietname, Malásia, Ho Chi Minh Ville, Kuala Lumpur

Comentários

L’intérêt de cette communication est de faire apparaître, à l’instar de celle de Marc Errera (Dynamique d’habitat pour une urbanisation durable), que l’urbanité permet une citoyenneté dans la mesure où on respecte la diversité des cultures des citadins, notamment au niveau de l’habitat, et de la conception de l’espace harmonieux sur le plan des rencontres, y compris par la promotion d’environnements verts et de zones pédestres, tout en développant, dans un temps rapide, des centres qui articulent culture, politique, économie et vie sociale. Certes, la situation au Sud-Est asiatique n’est pas celle d’autres régions du monde, mais partout un développement durable doit pouvoir respecter la diversité culturelle et le métissage des cultures en incorporant valeurs traditionnelles et valeurs modernes pour sauver, dans des co-expertises scientifiques et participatives, le patrimoine humain et permettre une gouvernance qui soit celle d’un aménagement de territoire pour les êtres humains et d’une culture de paix.

Fonte

Actas de colóquio, seminário, encontro,…

Rodzuan Malek, Phu Van Han, PRELUDE, Urban development in Kuala Lumpur - Malaysia and experiences for Hochiminh-City - Vietnam, Georges Thill, 2001 (Belgique), 41-43, p.69-75

Prélude International (Programme de Recherche et de Liaison Universitaires pour le Développement) - Facultés universitaires, 61 rue de Bruxelles, 5000 Namur, BELGIQUE - Tél. 32 81 72 41 13 - Fax 32 81 72 41 18 - Bélgica

contacto mapa do site menções legais