Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Identification des opérateurs locaux de développement

Elisabeth PAQUOT

02 / 2002

Au Sud, le paysage des acteurs locaux de développement s’est métamorphosé depuis une quinzaine d’années. Les bailleurs de fonds et les ONG du Nord interviennent de moins en moins en direct. Cherchant désormais à mieux toucher les populations et à contourner l’Etat défaillant, ils font appel à des organisations locales de développement (OLD). Ces opérateurs, au statut associatif ou privé, se voient attribuer un rôle croissant dans la mise en oeuvre d’ actions de développement. Munies désormais plus souvent de capacités financières et humaines, ces OLD contribuent à la définition et à la mise en oeuvre de projets, dans une relation de proximité avec les populations, et deviennent un enjeu incontestable dans l’efficacité et la viabilité des actions de développement.

Le nombre de ces OLD se multiplie, mais leurs capacités et champs d’intervention sont de qualité ou de pertinence assez variables. La non-maîtrise de ces acteurs et paramètres locaux ainsi qu’un choix de partenaires basé sur une trop grande subjectivité peuvent entraver la pertinence du diagnostic lors de mission d’exploration ou d’identification de projets.

Aussi, le GRET propose de procéder en premier lieu à un repérage systématique et nécessaire du paysage institutionnel, préalable au déploiement du projet afin de pouvoir repérer les caractéristiques institutionnelles et techniques de ces OLD. L’objectif n’est pas de distinguer les "bonnes" OLD des "mauvaises" OLD, mais d’identifier celles qui correspondent au cadre des actions à mener, en fonction des critères spécifiques du projet. La mise en oeuvre d’actions passe en effet par une connaissance parfaite des atouts, des potentialités et des faiblesses de ces OLD. D’où la nécessité de les identifier et les répertorier; à condition que le savoir-faire, la sensibilité et la connaissance de ceux qui réalisent cette analyse soient suffisants pour qu’ils soient le plus pertinents possibles dans leurs appréciations.

Cette approche, malgré son aspect qualitatif, se construit à partir de repères méthodologiques, afin que l’analyse dépasse les coups de coeur et les affinités personnelles, tout en sachant qu’il existe toujours une part de subjectivité dans ce type d’analyse, et que la logique intuitive reste nécessaire afin d’éviter le piège d’une analyse trop simpliste ou trop modélisée. L’analyse se base donc sur quelques techniques d’évaluation prospective : repérages des caractéristiques institutionnelles et techniques des OLD, compréhension de leur insertion dans leur environnement... L’analyse intègre aussi les capacités humaines, et le savoir-faire présent ou potentiel de ces OLD. Elle porte aussi sur des questions de valeurs, de philosophie, d’éthique, de réalisation, de thématiques, de méthodes de travail, de gestion et de professionnalisme. Elle ne se fonde pas sur une méthode systématique mais offre une méthode ajustée en fonction des spécificités de l’étude à mener. C’est l’étape du cadrage du diagnostic.

La méthode proposée repose sur trois idées principales :

Le déroulement méthodologique doit être progressif, et partir d’une compréhension de la dynamique générale du milieu pour s’orienter vers une connaissance des organisations et des hommes qui les composent (contexte socio-politique et culturel, histoire du développement de l’aide économique, sources de financement...), ceci afin de repérer les faits saillants qui ont influencé ou influencent l’émergence des opérateurs locaux ;

L’équipe doit être mixte, afin d’allier vision externe et vision locale, et obtenir une complémentarité entre les compétences institutionnelles et techniques; le recueil d’information étant fondé sur l’interview de personnes-ressources et le recoupement régulier des informations ;

L’équipe doit disposer d’une bonne maîtrise des informations recherchées et les synthétiser dans un mémo, afin de pouvoir conduire des entretiens très souples. Il s’agit ici d’arriver à produire un aperçu d’ensemble et de cerner les OLD, puis de hiérarchiser les besoins en information et les critères d’analyses en fonction du milieu et du cadre, ceci dans un minimum de temps, afin de concentrer les interviews sur les organisations opérationnelles.

Une synthèse et une mise en forme de l’information conclut cette analyse. La fiabilité des informations recueillies (vérification et validation) repose sur la qualité des sources recoupées entre elles à travers les interviews. Cette synthèse n’énumère pas en détail les besoins d’appui de toutes les OLD mais présente uniquement celles dont le profil constitue un potentiel intéressant pour le déploiement et la pérennité du projet.

Palavras-chave

desenvolvimento local, projeto de desenvolvimento, metodologia, cooperação Norte Sul, ONG, concertação

Fonte

Documento interno

HOUSSARD, Ludovic, Gret, Direction scientifique, Identification des opérateurs locaux de développement, GRET, 2001/02 (France), Document de travail n°19 , 33 pages

GRET (Groupe de recherche et d’échanges technologiques) - Campus du Jardin tropical, 45 bis avenue de la Belle Gabrielle, 94736 Nogent-sur-Marne, FRANCE - Tél : +33 (0)1 70 91 92 00 - Fax : +33 (0)1 70 91 92 01 - Franca - www.gret.org - gret (@) gret.org

contacto mapa do site menções legais