Chamada

a contribuições

Dossiês em preparação

2008 / 2009

- Povos indígenas - Atingir a sustentabilidade pelas filiais: da produção ao consumo

español   français   english   português

dph participa da coredem
pt.coredem.info

buscar
...
diálogos, propuestas, historias para uma cidadania mundial

Expérience de promotion d’emplois collectifs pour les jeunes en risque d’exclusion

La fondation Tomillo de Madrid

Alessandro GUIGLIA

07 / 1993

La Fondation Tomillo se définit comme « une entité sans but lucratif à caractère privé et indépendante ». Elle développe trois secteurs d’activités : secteur social, Centre d’études économiques, cabinet psychopédagogique.

Le secteur social, qui fait l’objet de cette fiche, a comme objectif de promouvoir la formation et l’emploi collectif des jeunes habitants des quartiers avec la finalité d’améliorer leur intégration sociale et au travail. Le secteur est organisé en 4 départements :

- Département des Services Centraux qui fournit une assistance technique, des services, des financements, des consultations, des supervisions aux associations, groupes de quartier et entreprises à finalité sociale. Ils suivent la comptabilité de 15 projets d’entreprises, ils gèrent l’administration des payes pour 385 travailleurs. En plus ils font des prêts pour le démarrage des entreprises sociales, d’un montant de 500 millions de pesetas ; ce chiffre est insuffisant par rapport aux objectifs, vu que la plupart des entreprises ont des contrats avec l’Administration qui paye toujours en retard, mais c’est le maximum des fonds de la Fondation.

Un aspect important de leur action est l’appui à la création et au développement d’entreprises viables pour l’embauche de personnes qui reçoivent le Revenu Minimum d’Insertion (I.M.I. pour la Région de Madrid).

- Département de formation qui réalise :

* des cours de qualification professionnelle pour jeunes en accord avec des entreprises (en 1992, 6 cours payés par l’Institut National de Formation à l’Emploi - INEM - et un autre avec les fonds de la Fondation),

* des Séminaires de recyclage des jeunes qui n’ont pas trouvé de travail après les cours de formation en gestion d’entreprise.

- Centre d’Information pour jeunes qui compte sur 3.500 associés qui reçoivent périodiquement l’information sollicité, presque permanent, avec 173 entreprises. Pour les placements dans les entreprises ils offrent des bourses de travail.

Aujourd’hui la crise économique a dejà réduit les possibilités de placement (91 % en 1990, 68 % en 1992).

- Département de l’emploi qui gère des initiatives de la Fondation, pour constituer des entreprises qui offrent des postes de travail aux jeunes exclus. Ce sont deux :

* une pour l’aide à domicile de vieux et personnes avec handicap, financé par les Services Sociaux de l’Administration Régionale et des Municipalités (Madrid et Mostoles) ;

* une autre qui fournit des services urbains (consigne de documents, publicité dans les boites à lettres, avis publics mégaphonés, services d’ordre pour fêtes de quartier. etc).

* une association de jeunes de Mostoles qui gère la maintenance du Parc Naturel « El Soto » par convention avec la Municipalité.

Enfin trois entreprises de travail, deux sociétés à responsabilité limitée et une coopérative :

* Grin Jardines S.L qui produit maintenance de parcs et jardins avec 15 jardiniers à plein temps ; bien équipée et bien gérée.

* GRINVIL S.L : entreprise de nettoyage d’édifices publics (écoles, municipalités, bureaux Régionaux) ; elle donne du travail à 158 personnes, en majorité des jeunes ; après 7 ans de vie elle s’est consolidée comme entreprise avec un actif financier ; en 1992 ils ont facturé pour 262 millions de pesetas.

* Coopérative ORCASAN, buanderie et petites réparations dans les habitations des personnes qui reçoivent une assistance publique à domicile ; 14 travailleurs associés à la coopérative, un bilan en 1992 de 65 millions de pesetas.

Palavras-chave

criação de empresa, criação de emprego, economia social, formação, emprego, empresa, formação profissional, administração de empresas, estrutura de apoio


, Espanha, Paises mediterrânicos, Europe du Sud, Madrid

Comentários

On a découvert la Fondation de manière indirecte en visitant une série d’expériences qui sont appuyées par elle. Elle les aide à évaluer la faisabilité avant de lancer une entreprise et ensuite elle offre un suivi technique pour le planning financier. On a remarqué que les conseils pour les rendre viables ont donné des résultats éclatants.

Son écoute auprès des Administrations Publiques et en même temps son indépendance vis à vis du Gouvernement et des partis politiques, une approche sérieuse des aspects économiques et de gestion entrepreneuriale, unie à leur propre disponibilité financière, sont les atouts de sa réussite.

Encore il faut signaler qu’il s’agit d’une approche tout à fait nouvelle dans la politique socio-économique espagnole, dans le but de lancer des initiatives d’économie sociale qui, jusqu’à maintenant, ne sont pas encore très répandues en Espagne.

Notas

Les informations collectées pendant la visite à deux expériences d’initiatives économiques en Espagne ont été complétées avec le contenu de la brochure de la Fondation Tomillo.

Fonte

Outro

GUIGLIA, Alessandro, IRED NORD

IRED NORD (Innovations et Réseaux pour le Développement) - Via Tacito 10. 00193 ROMA. ITALIA. Tel (19)39 6 320 78 49. Fax (19)39 6 320 81 55. E-mail irednord@geo2.poptel.org.uk - www.ired.org

contacto mapa do site menções legais