español   français   english   português

dph is part of the Coredem
en.coredem.info

search
...
dialogues, proposals, stories for global citizenship

Association nationale des assistantes maternelles sourdes

Marie Christine VALLES

12 / 1994

L’association des assistantes maternelles sourdes (AAMS)a été créée il y a cinq ans. Auparavant, les assistantes maternelles sourdes se voyaient refuser le droit au métier, notamment l’agrément pour pouvoir exercer ce travail. On évoquait par exemple, le fait que les pleurs de l’enfant n’étaient pas perçus, ou bien les problèmes de sécurité qui pouvaient se poser.

Les assistantes maternelles sourdes ont ressenti la nécessité de se regrouper. Elles ont créé l’association pour prouver qu’elles avaient la compétence nécessaire à cet accueil. A la vue de la réussite du travail entrepris par certaines assistantes, un premier agrément a été accordé en 1981. Grâce à une lutte importante, les femmes sourdes ont désormais le droit de pratiquer cette activité au même titre que les femmes entendantes. Par la suite l’association de la région parisienne s’est étendue au niveau national pour expliquer son expérience et pour mettre en valeur les initiatives des autres départements.

L’association se charge de mettre à disposition un certain nombre d’informations pour les parents d’enfants sourds, mais également pour les assistantes maternelles sourdes qui cherchent à obtenir l’agrément délivré par les services de la Protection Maternelle et Infantile du département, la première expérience servant ainsi de témoignage.Il s’agit de répondre à toutes ces questions : "Comment devient-on Assistante maternelle? Où trouver l’enfant à garder? Qui appeler? etc..."

L’Association informe aussi les différents organismes et publics sur son rôle essentiel d’aide à un meilleur épanouissement de la relation enfants/parents grâce à son travail de développement de la langue chez l’enfant et l’équilibre psychologique qui en découle. Sans oublier la place du parent, l’assistante maternelle aide l’enfant sourd à construire une solide identité en lui permettant de s’identifier à un adulte sourd, ce qu’il deviendra plus tard. Le dialogue avec les parents, et le soutien de ceux-ci dans leur communication avec leur enfant favorise le rapprochement entre eux.

La formation est sans arrêt complétée, notamment pour les nouvelles assistantes maternelles, par des réunions d’échanges, une fois par mois, des entretiens individuels avec des professionnels, des soutiens personnels pour les difficultés particulières d’un enfant. Ce soutien est assuré grâce à une étroite collaboration avec l’équipe du centre médico-psychologique "Enfance et Surdité" (C.M.P. de l’Hôpital d’Orsay).

Le constat qui est fait après cinq années de fonctionnement met en évidence que l’assistante maternelle n’intervient que tard auprès des enfants. Les parents et les instances intéressées ne connnaissent encore que trop peu souvent l’existence de services d’assistantes maternelles sourdes. Pour préserver l’équilibre psycho-affectif de l’enfant et le développement de la langue, elles souhaitent accueillir plus tôt les enfants, avant que de graves difficultés ne se développent. Elles souhaitent également que soit mieux prise en compte la permanence de leur accueil car elles voient trop souvent des enfants destabilisés, sinon traumatisés par des arrêts de garde brutaux du fait de déplacement des parents ou pour toute autre raison. Les membres de cette association espèrent donc, dans l’avenir, être plus souvent sollicitées pour un réel accompagnement de qualité de l’enfant sourd.

Key words

psychological assistance, mental health, child, education, association, social inequality, access to information, access to education, information, linguistics


, France, Bures-sur-Yvette

Comments

L’éducation d’un enfant sourd pose de nombreux problèmes aux parents qui se trouvent démunis devant les difficultés pour communiquer avec lui. Ils sont souvent mal informés des possibilités de garde qui peuvent leur être offertes, les professionnels médecins ou éducateurs se faisant une idée fausse de l’apprentissage de la langue orale. Les assistantes maternelles sourdes, loin d’empêcher l’accès à cette langue, peuvent par leur action auprès des enfants sourds et de leur parents, favoriser le développement psycho-affectif dès le plus jeune âge, améliorer la communication dans la famille et permettre ainsi une meilleure insertion scolaire le temps venu. La plupart du temps, les assistantes maternelles sourdes se voient confier des enfants et des familles ayant déjà un vécu douloureux. Elles travaillent à restaurer une communication déjà bien fragilisée. Il serait souhaitable qu’à l’avenir elles puissent travailler davantage à la prévention des troubles de la communication plutôt qu’à leur résolution.

Notes

GESTES a organisé à Paris le troisième congrès international de l’ESMHD European Society for Mental Health and Deafness, en décembre 1994. Une publication des actes sera faite ultérieurement.

Fiche rédigée d’après l’intervention de Michelle BRAUN, de l’AAMS,Association des Assistantes Maternelles Sourdes, présidente : Christiane LE MASSON, 4 rue du Beau-site, 91440 Bures sur Yvette, FRANCE.

Source

Colloquium, conference, seminar,… report

BRAUN, Michelle, LE MASSON, Christiane, GESTES

GESTES (Groupe d’Etudes Spécialisé Thérapies et Surdité) - 8 rue Michel Peter, 75013 Paris, FRANCE. Tel/Fax 00(331)43 31 25 00 - France - gestes (@) free.fr

contact site map legal mentions