español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Au-delà de la culture

Une lecture du livre d’Edward T. Hall

Claire BARTHÉLÉMY

12 / 2006

Dans Au-delà de la culture, écrit en 1976, Edward T. Hall milite pour que chacun cherche à dépasser son déterminisme culturel, en prenant conscience des dimensions culturelles de son être. « Un large mouvement culturel, anti-autoritaire, qui s’imposerait de lui-même, est nécessaire (…). Pour y parvenir, il devra cesser de privilégier exclusivement certains hommes ou certaines qualités, accepter le fait que plus d’un chemin mène à la vérité, qu’aucune culture n’est infaillible ou mieux préparée que d’autres dans cette recherche et surtout savoir qu’aucun maître penseur ne révélera la voie pour mener cette recherche » (p. 12 et 13).

Les hommes pour lui sont figés dans des moules, des statuts, des rôles, qu’il faut faire voler en éclat, sortir de ce piège pour mieux utiliser ses talents, affirmer sa personnalité.

Pour cela, il faut comprendre le relativisme culturel et plus largement prendre conscience de la dimension culturelle, ce qu’il a appelé « la dimension cachée » de l’être humain, pour s’en délivrer.

La notion de réalité et de vérité est en fait au cœur de cette critique de la société, car l’identification à une culture a pour conséquence selon l’auteur de considérer l’arbitraire de la perception culturelle comme réel. La culture agit comme un « écran sélectif, commandant l’attention ou l’ignorance » des informations : ce que l’homme décide de concevoir consciemment ou inconsciemment donne le sens et la structure de son univers. Seule une prise de conscience peut permettre alors de maîtriser le comportement, mais celle-ci peut être douloureuse et conduire à une certaine instabilité. La stabilité se trouve seulement dans les systèmes riches en contexte culturel.

Edward T. Hall distingue aussi les différentes formes que prend l’irrationalité : situationnelle, contextuelle, névrotique, bureaucratique et institutionnelle, enfin culturelle. « Comprendre l’homme, comprendre la culture, comprendre le monde et mettre au jour l’irrationnel sont les aspects inséparables d’une même démarche » (p. 215) : cette démarche, toujours actuelle, a pu être appliquée en matière de dialogue des religions par exemple.

L’ouvrage est un peu difficile, mais il doit être lu au regard des autres livres d’Edward T. Hall, et donne alors un éclairage sur l’ensemble de son travail.

Mots-clés

comportement culturel, dialogue interculturel, anthropologie

Source

HALL Edward T., Au-delà de la culture. Paris : Seuil, 1987. Collection Points Essais. 233 p.

Développement et Civilisations - Centre international Lebret-Irfed - 49 rue de la Glacière, 75013 Paris, FRANCE - Tel 33 (0) 1 47 07 10 07 - France - www.lebret-irfed.org - contact (@) lebret-irfed.org

contact plan du site mentions légales