español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Exposition ’Je l’ai fait pour m’amuser : la créativité de l’enfant africain’

Pierre KREMER

08 / 1994

1. DESCRIPTIF DE L’ACTION.

CADRE : En 1988, le service Justice et Développement de l’Alliance française des Unions chrétiennes de jeunes gens et quatre autres associations européennes : LVIA (Italie), Intermon (Espagne), Save the children (Grèce), Institut Amaro da Costa (Portugal), décident de promouvoir une exposition sur la créativité de l’enfant africain.

PUBLIC CIBLE : L’exposition est destinée à tout public, mais elle s’adresse particulièrement aux enfants, de la maternelle au collège.

OBJECTIF : L’objectif est de sensibiliser l’opinion publique européenne sur l’interdépendance Nord/Sud en présentant une image du Tiers-Monde qui sort du misérabilisme dans lequel les médias ont tendance à le réduire.

MOYENS : L’exposition est composée de jouets réalisés par des enfants de différents pays africains. Répartis dans dix vitrines, les jouets sont accompagnés de vingt et un panneaux à travers lesquels, Noaga, petite fille du Burkina, raconte sa vie quotidienne.

PARTENAIRES : Outre les quatre associations européennes sus-citées, l’exposition a bénéficié du soutien financier de la Commission des communautés européennes et pour la partie française, du ministère de la Coopération.

2. EVAUATION ET MISE EN PERSPECTIVE.

RESULTATS : En France, l’exposition a circulé dans les centres de vacances et de loisirs, les établissements scolaires, les mairies et les associations. De 1989 à 1994, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont visité cette exposition. Dans les établissements scolaires et les centres de vacances et de loisirs, l’exposition a souvent été prolongée par des ateliers de création et parfois même par des jumelages entre écoles françaises et écoles du Tiers-Monde. En décembre 1990, une première évaluation faite par l’ensemble des cinq associations a souligné l’engouement du public (que ce soit en France, en Italie, en Grèce, en Espagne ou au Portugal)pour cette exposition.

CONCLUSION : L’objectif qui était de donner une image du Tiers-Monde riche en créativité a été atteint.

Mots-clés

jeune, éducation au développement, histoire de réussite


, France, Afrique, Europe

Commentaire

Fiche réalisée sur la base du retour-questionnaire envoyé par Justice et Développement

Notes

JUSTICE ET DEVELOPPEMENT. ZONGO, Maxime. 5 PLACE DE VENETIE. 75013 PARIS. TEL (1)45 86 84 32. FAX (1)45 86 64 92

Source

Enquête

ZONGO, Maxime, JUSTICE ET DEVELOPPEMENT (France)

CCFD (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) - 4 rue Jean Lantier, 75001 Paris, FRANCE - Tel 44 82 80 00 - Fax 01 44 82 81 43 - France - www.ccfd.asso.fr - webmaster (@) ccfd.asso.fr

contact plan du site mentions légales