español   français   english   português

dph participe la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Liganum, le ’lieu du lien’, un espace d’accueil en montagne

Anne Sophie BOISGALLAIS, Lucien ALBRECHT

03 / 2000

Aujourd’hui animateur permanent de la fédération de Haute Savoie, Jacques Agnellet a un parcours pluriel qui lui permet d’avoir un regard à la fois critique et constructif sur sa région. D’une famille mi-agricole, mi-ouvrière, il a grandi à La Clusaz, en Savoie et a pu constater une rapide évolution des mentalités, dans ces contrées montagnardes où la manne des vacanciers a bouleversé la vie économique et sociale. Il est possible de vivre au flan des montagnes et de travailler au pays, ce qui est à la fois une chance et un risque, celui pour les jeunes de ne plus être incités à poursuivre leurs études, puisqu’on peut gagner facilement et rapidement de l’argent avec le travail saisonnier. Jacques Agnellet a eu la chance de faire des études en ville (Annecy, Grenoble, Lyon), ce qui lui a permis de côtoyer d’autres réalités sociales, d’autres cultures, d’autres espérances et d’autres souffrances. Son parcours professionnel est lui aussi l’occasion pour Jacques de côtoyer des réalités diverses : après un BEP en électronique et des formations en animation et direction de centres de vacances (BAFA et BAFD), il va faire toutes sortes de petits boulots, notamment dans le secteur du bâtiment, avant d’être employé comme ambulancier puis d’ouvrir sa propre entreprise d’ambulances pour s’occuper des accidentés du ski ou de ceux qu’il appelle "les cabossés de la vie".

Appelé à la permanence du CMR en 1993, Jacques crée simultanément une association pour la préservation du site et pour un développement raisonné du village de La Clusaz. "Je crois pouvoir dire aujourd’hui que le CMR a contribué pour une large part à cette initiative. Imperceptible à l’époque, je comprends aujourd’hui comment la pédagogie du mouvement a eu des effets. Ces 6 années au service du CMR ont contribué à me construire et à regarder mon parcours de façon positive".

Son attachement à l’espace rural montagnard est partagé par bon nombre d’amis. Conscients de la chance qu’ils ont de vivre dans un lieu magnifique, ils réalisent que ces espaces naturels doivent être protégés. Le fruit de leur réflexion sert naturellement de terreau à l’action collective, et c’est ainsi qu’ils lancent, en 1997, l’association Liganum.

Sept personnes aux parcours les plus divers ont décidé de lancer ce projet qui allie accueil et valorisation des potentialités naturelles locales. Animateur associatif ou animateur de centre de vacances, formatrice, technicien agricole, éducatrice spécialisée auprès de personnes handicapées, technicien agricole, musicienne, éducateur scolaire, paysagiste... forts de leurs compétences complémentaires et convergentes, ils ont créé un lieu d’accueil ouvert aux classes vertes et à tous les groupes d’enfants, de jeunes ou d’adultes qui souhaitent bénéficier d’activités culturelles artistiques et sportives autour de l’insertion et l’éducation à l’environnement. Les espaces de découverte tournent autour de cinq axes :

- découverte et élevage d’animaux de basse cour (ferme pédagogique et d’animation)

- découverte et culture de petits fruits, de légumes et de fleurs

- approche et découverte des énergies renouvelables (énergie solaire et bois)

- découverte de l’étang et de la vie aquatique

- camps et randonnées en milieu montagnard

Le bâtiment qui devrait permettre l’accueil de groupes en nuitées n’est pas construit, mais une souscription est lancée pour achever ce projet. Les sept personnes à l’origine du projet espèrent ainsi créer leur propre emploi et favoriser des chantiers d’insertion. Soutenu par la Région Rhône-Alpes et toutes sortes de partenaires techniques (agriculteurs, artisans, écoles, associations, structures de développement local ou d’action sanitaire et sociale...), ce projet pourra avoir de fortes répercussions en terme de développement local, tant dans sa mise en oeuvre (travaux)que dans son exploitation (relations avec les restaurateurs locaux, partenariat avec la mission locale du pays de la Fillière, découverte du monde agricole...)

Le nom de Liganum, s’il est inventé, est révélateur des objectifs de l’association : le latin liganem veut dire lien, et les promoteurs du projet veulent faire du site de cette ferme pédagogique "le lieu du lien", alliant accueil de personnes en difficultés (handicapés, insertion sociale...)et découverte et sauvegarde du milieu naturel.

Les sept promoteurs du projet partagent une même conception de la vie et sont conscients de leurs fragilités individuelles, c’est pourquoi ils mettent sur pied cette action collective pour se renforcer les uns les autres et dégager une énergie suffisante pour la mettre au service de ces fameux "cabossés de la vie" que Jacques a transportés au temps où il était ambulancier. "A partir de la situation que j’ai aujourd’hui, il me serait très facile et rapide de tomber dans la précarité. Il y a là matière à réflexion non seulement pour ne pas y tomber mais aussi pour aider d’autres à s’en sortir. C’est le pari que nous voulons relever avec l’association Liganum".

Mots-clés

montagne, protection de l’environnement, développement durable, travail, innovation pédagogique, insertion sociale


, France, Haute-Savoie

dossier

Des ruraux inventent de nouvelles solidarités : initiatives locales de militants du CMR, Chrétiens dans le monde rural

Commentaire

Voici une initiative originale pour plusieurs raisons : D’abord la volonté de mettre en commun des savoirs-faire nés d’une expérience professionnelle à la fois individuelle et collective et de les mettre au service d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes handicapées qui, s’initiant à des activités culturelles et sportives sont également sensibilisées à la protection de l’environnement et des espaces naturels de la montagne. Il y a là une volonté d’articuler économie et solidarité en partenariat avec les acteurs sociaux et politiques de la région qui soutiennent ce projet permettant à la fois des retombées économiques dans le domaine du tourisme mais également de lutter contre toutes formes d’exclusion et de précarisation.

CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) - 9 rue du Général Leclerc, 91230 Montgeron, FRANCE - Tél : 01 69 73 25 25 - France - cmr.cef.fr - cmr (@) cmr.asso.fr

contact plan du site mentions légales