español   français   english   português

dph participe à la coredem
fr.coredem.info

rechercher
...
dialogues, propositions, histoires pour une citoyenneté mondiale

Le dialogue inter-religieux comme facteur de développement durable

Maximilian Mizzi, religieux italien, prône le dialogue pour une meilleure prise en compte des déséquilibres économiques, sociaux et environnementaux

Vincent JOUANNEAU

03 / 2002

Au cours de la rencontre internationale "Dialogues pour la Terre", qui eut lieu à Lyon en février 2002 sur le thème "Mondialisation et développement durable : l’éthique est-elle le maillon manquant ?", la religion et la définition de son rôle dans le développement durable furent au centre des débats. Maximilian Mizzi, prêtre italien originaire de l’île de Malte, prit très tôt conscience de l’importance du dialogue inter-religieux pour l’élaboration d’une paix durable. Depuis 1959, il officie à Assise, et a fondé en 1972 un organisme voué à cette problématique. En 1986, alors délégué général de l’Ordre franciscain, il fut l’un des organisateurs des Rencontres inter-religieuses, auxquelles se rendit le pape Jean Paul II, et le fondateur du Centre franciscain international pour le dialogue. Il est également à l’origine de fréquentes actions au niveau international, comme le Parlement des religions, à Chicago (Etats-Unis) et à Cape Town (Afrique du Sud). Il continue également à organiser des conférences à Assise et reçut de nombreux prix et reconnaissances : une médaille attribuée par le Pape, la croix de Saint-Augustin remise par l’archevêque Roberto Raussi, l’Ordre du mérite de Malte, un doctorat en lettres de l’université chrétienne du Texas. Enfin, Maximilian Mizzi est candidat depuis quatre ans au prix Nobel de la Paix. Selon lui, les limites au dialogue sont avant tout l’ignorance des autres religions. Et si de grands pays comme l’Inde et le Japon sont en avance sur ce thème, si toutes les religions sont, aujourd’hui, ouvertes à l’échange, il ne se fait malheureusement qu’entre personnes convaincues. Par le respect de la liberté de conscience qu’il crée, le dialogue n’est pourtant là ni pour convaincre ni pour convertir. Il peut être utile pour faire des propositions afin de surmonter la guerre, ou encore de sauvegarder la nature et l’écosystème. Très actif dans ce sens, Maximilian Mizzi organise également des conférences, des tables rondes, des rencontres chaque année et a collaboré à un livre, en Inde, intitulé "Synthèse de la religion et de la science", il a participé à la revue hindouiste "Dialogue religieux et adoration de Dieu", à une revue bouddhiste au Japon et à de nombreux ouvrages sur la compréhension entre religieux. Ses différents projets immédiats sont un dépliant et un site Internet. Monsieur Mizzi est aussi un passionné de photographie, il effectue souvent des expositions de ses plus belles photos à Copenhague et à Aarhus (Danemark).

Mots-clés

dialogue interreligieux, tolérance, paix


, Italie

Commentaire

Le dialogue inter-religieux a évolué lentement mais sûrement et il concerne aujourd’hui l’ensemble des religions. Il faudrait pourtant que ces actions concernent le plus grand nombre de croyants et de pratiquants. En effet, la religion est certainement un des moyens de favoriser une paix durable et un développement équilibré de notre monde. Elle doit s’adresser aux générations futures, car ce sont elles qui peuvent être sensibilisées, dès leur plus jeune âge, à l’ouverture et au respect des autres croyances. L’action de Maximilian Mizzi semble, selon moi, être la preuve d’une prise de conscience de l’ensemble des religions du rôle qu’elles ont à jouer dans la société de demain. Même si nombre de conflits sont d’origine religieuse, et surtout issus d’une grande incompréhension, la religion peut être un moyen essentiel d’aboutir à une paix durable et universelle.

Notes

Fiche réalisée lors de la rencontre internationale "Dialogues pour la Terre", à Lyon, du 21 au 23 février 2002.

Entretien avec MIZZI, Maximilian, CEFID (Centro Francescano Internazionale Per il Dialogo) Piazzetta Spagnoli, 106081 Assisi (PG) Italia - Tél. : 075 815 193 - Fax : 075 815 197 - maxcefid@krenet.it

Source

Entretien

Université de Lille 1. IUP ENVAR (Institut Universitaire Professionalisé Environnement et Aménagement Régional) - 2 rue de la Poste, 41260 La Chaussée Saint Victor, FRANCE - France

contact plan du site mentions légales